Le "Beethoven japonais" était bien un imposteur

  • A
  • A
Le "Beethoven japonais" était bien un imposteur
Mamoru Samuragochi serait très affecté par ses révélations, a confié son avocat.@ MAX PPP
Partagez sur :

MEA CULPA - Mamoru Samuragochi, compositeur sourd renommé au Japon, a avoué qu'il usait des services d'un "nègre" pour écrire ses œuvres.

On le surnomme le "Beethoven japonais" en raison de sa surdité et de son talent, depuis vingt ans. Mamoru Samuragochi, compositeur japonais de musique classique, sourd depuis l’âge de 35 ans, vient de révéler, par l’intermédiaire de son avocat, qu’il n'était pas l'auteur des œuvres qui l’ont rendu célèbre. "Samuragochi est profondément désolé d'avoir trahi ses fans et déçu les autres. Il sait qu'il n'a aucune excuse", a écrit son avocat dans un communiqué. Derrière certaines de ses œuvres se cache en fait un auteur embauché par le compositeur.

Chantage. C’est sous le coup de la menace du véritable auteur que Mamoru Samuragochi, 50 ans, se serait décidé à passer aux aveux. C’est ce que rapporte le journal Sports Nippon. "J’ai commencé à utiliser quelqu’un pour composer à ma place vers 1996", a confié le compositeur la mort dans l'âme. Lorsqu’on m’a commandé une musique de film pour la première fois. Cette personne m’a aidé pour plus de la moitié de cette bande originale", explique-t-il. L'auteur véritable, Takashi Niigaki, s'est d'ailleurs fait connaître mercredi, expliquant qu'il travaillait depuis 18 ans pour Samuragochi, selon une télévision locale japonaise.

Une œuvre reconnue. Mamoru Samuragochi est devenu complètement sourd à 35 ans. Né à Hiroshima et fils d’un survivant de la bombe atomique, cet artiste autodidacte, qui a rencontré le succès au milieu des années 90, s’est fait connaître pour ses compositions classiques, notamment avec sa Symphonie No.1, Hiroshima.

Ecoutez un extrait de la Symphonie No.1, Hiroshima : 

Il était aussi connu pour avoir composé des musiques de jeux vidéo comme Resident Evil.

sur le même sujet, sujet,

PARODIES - ... pour le titre Happy de Pharrell Williams
CHANCEUX - Un fan retrouve le passeport de Marvin Gaye dans une brocante