La mère de Jackson attaque AEG

  • A
  • A
La mère de Jackson attaque AEG
@ REUTERS
Partagez sur :

Katherine Jackson porte plainte contre le promoteur des concerts de son fils, pour négligence.

Le promoteur de la dernière tournée de Michael Jackson aurait-il négligé la santé de la star ? C’est en tout cas ce que pense Katherine Jackson, la mère du Roi de la pop, qui accuse la société AEG de ne pas avoir suffisamment pris en compte l’état de santé de son fils. Elle a porté plainte mercredi à Los Angeles, et réclame des dommages et intérêts, dont le montant n’est pour le moment pas connu.

Mort à 50 ans le 25 juin 2009, pendant la période des dernières répétitions de sa tournée This is it, Michael Jackson a succombé à l’ingestion d’un puissant anesthésiant, le Propofol. Ce produit lui a été administré par le Dr Murray, poursuivi pour homicide involontaire.

Une fébrilité apparente

Katherine Jackson considère que le fait de confier son fils aux soins exclusifs du médecin constitue en soit une négligence de la part d’AEG. D’autant que, comme elle le décrit dans sa plainte, sa souffrance aurait été visible. La plaignante décrit son fils comme "perdu, facilement effrayé, frappé de trous de mémoire, obsessionnel et désorienté" pendant les mois qui ont précédé sa mort. "Il avait froid et tremblotait pendant les répétitions du show, en plein été", décrit-elle.

Une détresse dont Prince Michael, l’aîné des enfants de Michael, aurait été témoin, provoquant chez lui "un fort traumatisme et une grande détresse émotionnelle", selon sa grand-mère.

Un surmenage ?

Katherine Jackson, âgée de 80 ans, a dénonce un programme de répétitions trop chargé. D’après elle, son fils n’aurait pas eu la possibilité de récupérer : AEG "a insisté pour qu'il assiste à chaque répétition d'un programme épuisant, le menaçant d'annuler la tournée s'il manquait une seule fois à l'appel".

Pour le moment, Michael Roth, PDG d’AEG, s’est refusé à tout commentaire. Sa société avait remboursé 1 million de tickets, pour un coût de 65 millions de dollars, après l’annulation des 50 concerts de la tournée This is it.