L’"apartheid" des Victoires

  • A
  • A
L’"apartheid" des Victoires
@ MAXPPP
Partagez sur :

La tournée à succès Age tendre et tête de bois ne fait pas partie des spectacles nommés.

Avec 3 millions de spectateurs depuis sa création, la tournée Age tendre et tête de bois, qui réunit d’anciennes stars des années 60, 70 et 80, dont Jean-Jacques Debout, Michèle Torr, Catherine Lara, Rika Zaraï , Sheila ou Annie Cordy, est un succès populaire incontestable. Un triomphe en salles qui n’est pourtant pas un succès d’estime, puisque la tournée n’a pas obtenu de nomination aux Victoires de la musique, qui ont lieu samedi.

Cette absence, Michel Algay, créateur et producteur de la tournée, la regrette amèrement. "Les Victoires de la Musique excluent les genres les plus populaires. C’est de l’apartheid", a-t-il déclaré. "Avec 3 millions de spectateurs et un succès qui ne se dément pas depuis quatre ans, je pense avoir le droit de lancer un coup de gueule".

Delerm, M, Johnny et Indochine en lice

Du côté de l’organisation de la cérémonie, on dément avoir écarté le spectacle de la compétition. D’après Olivier Lacourt, président de l’association des Victoires, Michel Algay "n'a pas inscrit son spectacle, qui n'a été écarté nulle part. Il n'y a pas de comité de sélection, il y a des critères d'admissibilité. Si on y répond, on est retenu, on fait partie de la liste sur laquelle le collège va voter. En l'occurrence, le spectacle de Michel Algay n'a pas été référencé", a-t-il expliqué.

La "Victoire du public"

Alors que Vincent Delerm, M, Johnny Hallyday et Indochine sont les quatre prétendants à la Victoire du meilleur spectacle, la tournée Age tendre et tête de bois s’attribue la "Victoire du public". Michel Algay explique en effet avoir acheté deux pages du Parisien-Aujourd’hui en France, à paraître samedi et dimanche, pour "remercier les millions de spectateurs qui plébiscitent la 1ère tournée française", créée en 2005.

Une nouvelle polémique sur l’attribution des prix artistiques, qui n’est pas sans rappeler le coup de gueule de Dany Boon contre l’académie des César. L’acteur et réalisateur de Bienvenue chez les Ch’tis, plus de 20 millions de spectateurs au box-office, s’était insurgé suite à l’absence de son film au palmarès des César 2009. Il avait alors demandé un César dédié aux comédies, toujours pas créé à ce jour.

REAGISSEZ - Les Victoires de la Musique sont-elles représentatives des goûts des Français ?