L'anonyme qui veut la peau de Placebo

  • A
  • A
L'anonyme qui veut la peau de Placebo
Brian Molko et le groupe Placebo vont-ils devoir payer pour la pochette de leur premier album ?@ PLACEBO
Partagez sur :

En photo sur la pochette du premier album du groupe britannique, David Fox réclame justice.

Quand son cousin lui a demandé de prendre quelques photos, David Fox ne s'imaginait pas qu'il allait le regretter toute sa vie. On est en 1996, et le jeune Anglais a 12 ans. Un mois après cette séance improvisée, sa tête et son sweat-shirt rouge s'affichent en 4 par 3 dans tout le pays : une des photos a été vendue au groupe Placebo, qui l'a utilisée comme pochette pour son premier album (Placebo).

"En à peine une semaine, le disque était partout : chez Virgin, chez HMV, chez Tesco [chaîne de supermarchés]", se souvient David Fox, aujourd'hui âgé de 28 ans, dans The Times. Il assure avoir dû arrêter prématurément l'école à cause de cette photo, après de multiples bagarres avec ses camarades. Et il compte bien, désormais, obtenir justice.

Il n'aurait jamais donné l'autorisation

Car l'Anglais assure en effet n'avoir jamais donné l'autorisation d'utiliser cette image, ni à Placebo, ni à son cousin, photographe professionnel. Il exige donc réparation auprès du groupe britannique, devenu depuis très célèbre, même s'il n'a pas fixé le montant réclamé en terme de dommages et intérêts.

Si le groupe Placebo n'a pour l'instant pas officiellement réagi à cette affaire, David Fox assure pour sa part qu'il utilisera "chaque denier économisé" pour mener sa requête en justice.