Super Bowl : le show électrique de Katy Perry

  • A
  • A
Super Bowl : le show électrique de Katy Perry
@ Christopher POLK/Getty Images North America/AFP
Partagez sur :

FEUX D'ARTIFICES - La chanteuse pop américaine a signé une performance remarquée à la mi-temps du Super Bowl.

Le Super Bowl n'est pas seulement l'événement sportif le plus suivi aux Etats-Unis, c'est également le plus grand concert au monde, vu par plus de 110 millions de téléspectateurs, rien qu'outre-Atlantique. Et, cette année, c'est la chanteuse pop Katy Perry qui a assuré le show, avec la participation de Lenny Kravitz et de la rappeuse américaine Missy Elliott.

>> LIRE AUSSI : Super Bowl : les New England Patriots renversants

"Je veux que ce show soit la quintessence de la Katy que je suis, c'est la cerise sur tout ce que j'ai fait jusqu'ici", avait expliqué la jeune femme de 30 ans lors de la conférence de presse précédant le show. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'avait pas menti : lion mécanique sur "Roar", duo enflammé avec Lenny Kravitz sur "I kissed a girl", danseurs déguisés en arbres et en requins sur "Teenage dream" et "California girls" avant un final en apesanteur sur "Fireworks" avec un feu d'artifice de rigueur.

Katy Perry signe une performance électrique :

Missy Elliott en guest. La fin du show a également été marquée par la participation de la rappeuse américaine Missy Elliott qui a offert un petit pot pourri de trois titres : "Get ur freak on", "Work it" et "Lose control". Katy Perry avait mis la pédale douce sur le côté sexy de ses robes pour privilégier les couleurs.



A peine s'est-elle permis une danse sexy devant Lenny Kravitz que la NFL n'a visiblement pas jugé trop déplacée. Depuis l'épisode du "Nipplegate", où Janet Jackson avait dévoilé un sein en 2004, le concert est diffusé avec un décalage de 30 secondes. Ce qui explique que Katy Perry a réussi à l'écran à changer de robe en un éclair...

L'une des quatre robes (costumes ?) portées par Katy Perry :



Pas de polémique cette année, donc, mais énormément de réactions sur Twitter. Logique : Katy Perry est la personne la plus suivie au monde avec 64,4 millions d'abonnés. Et la tendance était plutôt à l'ébahissement, plusieurs internautes moquant le psychédélisme enfantin et acidulé de Katy Perry.



"Je regarde cette performance de Katy Perry et ils veulent me faire croire que la NFL est contre les drogues (le dopage). Non".

Katy Perry, elle, a visiblement apprécié l'expérience puisqu'elle s'est fait tatouer "XLIX" (pour 49, il s’agissait de la 49e édition du Super Bowl, ndlr) sur l'un de ses doigts.





XLIX



Een foto die is geplaatst door KATY PERRY (@katyperry) op


La chanteuse californienne a de quoi être heureuse. En effet, le concert de la mi-temps du Super Bowl, pour lequel elle était en concurrence avec Rihanna, jugé trop imprévisible par la production, est une incroyable vitrine. L'an dernier, Bruno Mars, qui avait assuré le show à la mi-temps avec les Red Hot Chili Peppers, avait vu ses ventes grimper de près de 100% dans les jours suivants le Super Bowl...

NOUVEAU - Europe1.fr lance "A la découverte de", une série de récits interactifs dédiée aux sports méconnus du grand public. Le premier numéro est dédié au football américain, à l'occasion du Super Bowl dimanche soir. >> A VOIR : RÉCIT INTERACTIF - A la découverte du football américain