Justin Bieber gaffe et fâche l'Indonésie

  • A
  • A
Justin Bieber gaffe et fâche l'Indonésie
@ MAXPPP
Partagez sur :

En signe de protestation, une radio indonésienne a cessé de diffuser ses chansons depuis vendredi.

Il aura suffit d'une phrase malheureuse au jeune chanteur Justin Bieber pour se brouiller avec ses fans indonésiens. La semaine dernière, la star de 18 ans a en effet froissé une partie des 240 millions d'Indonésiens. Au Daily Mirror qui lui demandait où avait été enregistrée une de ses nouvelles chansons, Justin Bieber a répondu: "j'étais dans un de ces pays quelconques" avant d'être brusquement interrompu par son manager Scott "Scooter" Braun.

De quoi susciter l'ire de ses admirateurs, dans un pays doté de la troisième plus grande communauté Facebook et du cinquième plus grand nombre de comptes Twitter. De nombreux fans lui ont ouvertement réclamé des excuses.

Boycott

En signe de protestation, Kiss 105 FM, une radio indonésienne très écoutée des adolescents, a même cessé de diffuser des chansons du jeune homme depuis vendredi. "Notre pays a un nom, nous ne sommes par un pays quelconque et nous sommes certainement vexés. Ce qu'il a dit était déplacé", a fait valoir à l'AFP Beldi Dimardi Abas, le patron de la station.

Pour tenter de se rattraper, Justin Bieber s'est fendu lundi d'un tweet en forme de mea culpa. "Une rumeur que je ne peux pas accepter est celle qui dit que ce qui existe entre mes fans et moi n'est pas vrai. Indonésie, je te vois. Je t'aime. J'aime TOUS MES FANS", a écrit le jeune homme sur son compte Twitter.