"J’ai une vraie tendresse pour Johnny"

  • A
  • A
"J’ai une vraie tendresse pour Johnny"
Partagez sur :

Même si Johnny Hallyday a claqué la porte d’Universal, Pascal Nègre reste très attaché à lui.

Pascal Nègre, le patron Universal Music France, major dans l’industrie du disque, se raconte dans son autobiographie Sans contrefaçon. Il revient notamment sur ce qui le lie à Johnny Hallyday.

Les deux hommes ont longtemps travaillé ensemble, avec succès. Mais en 2006, le chanteur a claqué la porte de la maison de disque, et l’a poursuivie en justice à propos de ses droits d’auteur.

Invité de Marc-Olivier Fogiel mercredi sur Europe 1, Pascal Nègre tient à rappeler l’importance qu’il a eu dans la carrière du chanteur.

"C’est avec moi qu’il aura vendu le plus de disques", précise-t-il :

Pascal Nègre évoque également la façon dont il a travaillé avec Johnny Hallyday pendant de nombreuses années, et le rôle important qu’il a joué dans sa carrière. "Il fallait la capacité à la fois de trouver les chansons et d’être capable de sentir l’air du temps", explique-t-il. "On devait en même temps faire des standards. Parce que Allumer le feu ou Marie sont des standards pour Johnny. Il fallait aussi être capable de travailler l’image".

"Johnny existera après moi, et tant mieux"

Pascal Nègre ne veut pas ainsi que l’on oublie son rôle dans la vie du chanteur. Même s’il reste humble face à sa grande carrière. "Il fête ses 50 ans de carrière l’année prochaine", raconte-t-il. "Il a signé avec Universal l’année de ma naissance. Johnny a existé avant moi, et il existe après mois, et tant mieux. Il continue à vendre des disques et à faire des stades".

Le producteur revient également sur ses liens au chanteur, qui persistent malgré tout. "J’ai une vraie tendresse pour lui", confie-t-il. "C’est vraiment un chanteur attachant".

Ecoutez l’intégralité de l’interview de Pascal Nègre par Marc-Olivier Fogiel.