Francis Cabrel ne "cherche pas à faire le marathonien"

  • A
  • A
Francis Cabrel ne "cherche pas à faire le marathonien"
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le nouvel album de Francis Cabrel, In extremis, est sorti le 27 avril. Le chanteur s'est confié au micro de Nikos Aliagas. 

Francis Cabrel est de retour, après sept ans d'attente. L'interprète de Petite Marie a sorti son nouvel album, intitulé "In extremis", le 27 avril. Sur la pochette, très sobre, on voit un portrait de l'artiste, l'air sérieux. Francis Cabrel, invité de Nikos Aliagas dans Sortez du cadre, s'est confié sur son nouvel album, sur son rapport à la scène et, un peu aussi, à la politique.

>> Retrouvez Francis Cabrel dans l'émission Sortez du cadre, présentée par Nikos Aliagas, samedi de 11h à 12h30. 

Oublier La Bohème ? Ce n'est "pas possible". Une chanson peut-elle traverser toutes les modes ? L'une des chansons d'In Extremis "date du 12e siècle", rappelle Francis Cabrel. Si cette mélodie a traversé les âges, c'est que d'autres sont susceptibles de prendre le même chemin, assure le chanteur au micro d'Europe 1. Prenant l'exemple de Charles Aznavour, Francis Cabrel n'imagine pas La Bohème, l'un des titres les plus célèbres de l'artiste, disparaître dans 30 ou 40 ans. Ce n'est tout simplement "pas possible", se dit Francis Cabrel.

Sur scène jusqu'à 90 ans ? Francis Cabrel entamera une grande tournée à travers la France à l'automne. Il sera notamment en concert à Nantes le 24 octobre prochain, à Lyon le 30 octobre et à Paris à partir du 7 novembre.

Aura-t-il toujours cette énergie, même à un âge avancé ? "A 63 ans, j'envisage de m'arrêter", plaisante le chanteur de 61 ans. Malgré tout, le chanteur l'assure, il "ne cherche pas à faire le marathonien". Francis Cabrel pourrait-il monter sur scène, comme certains artistes, jusqu'à 90 ans ? "Ça dépend de ce que la vie me réserve", confie-t-il, pensif, "mais je n'ai pas du tout l'impression que ça va s'éterniser."



Francis Cabrel se donne-t-il un âge limite pour...par Europe1fr

Leçon de politique. Francis Cabrel, qui s'est aussi investi durant deux ans dans la vie politique de sa commune, Astaffort, dans le Lot-et-Garonne, comme conseiller municipal, préconise de s'arrêter au terme de deux mandats. "Après, on se répète, on s'use, on n'a plus d'idées", assure le chanteur qui donne une petite leçon de politique au passage : "ça doit être surtout l'enthousiasme et l'envie de servir les autres qui doivent primer."



Francis Cabrel : "J’ai toujours refusé de...par Europe1fr

>> LIRE AUSSI - Francis Cabrel dans les "derniers lacets" de sa carrière