Florent Pagny mise sur l’ironie

  • A
  • A
Florent Pagny mise sur l’ironie
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le chanteur sort le single Si tu n’aimes pas Florent Pagny, et communique avec autodérision.

A 49 ans, Florent Pagny continue d’étonner. Le chanteur sort mardi le single Si tu n’aimes pas Florent Pagny, un morceau basé sur l’autodérision, et écrit par Vincent Baguian. "Si tu n'aimes pas Florent Pagny, je peux te comprendre, car moi-même, je t’avoue parfois j’ai envie de me filer des beignes" : c’est le slogan qu’on peut lire en 4x3 depuis lundi dans les plus grandes villes de France.

Le chanteur, qui vit entre la Patagonie et la France, joue avec son image – son look, son âge, sa voix puissante -, un peu comme Johnny Hallyday lorsqu’il chantait Quoi ma gueule, en 1979. Un teasing original qui prépare la sortie de l’album Tout et son contraire, le 8 novembre prochain.

Dans cet opus, quatre ans après son dernier album original en français, Abracadabra, Pascal Obispo partage un duo avec lui. Un retour de flammes donc, puisque les deux chanteurs s'étaient brouillés depuis Ma liberté de penser, en 2003, sur des soucis de droits d’édition sur les chansons. Parmi les personnalités qui ont participé à l’album, on retrouve aussi Calogero, Marc Lavoine et Grégoire.

Regardez Calogero faire le teasing de l'album :

Cette prise de distance de Florent Pagny est certes étonnante, mais confirme sa tendance à passer des messages à travers ses chansons. Il n’avait pas hésité, en 1990, à répondre aux attaques de la presse avec le très incisif Presse qui roule. En 2003, le titre Ma Liberté de penser répondait lui aussi aux critiques dont il était l’objet, après des ennuis avec le fisc. Le tout sur une musique rythmée, et avec un look bien à lui, comme pour brouiller les pistes.

Regardez le clip :

Reste à savoir si cette communication originale se traduira par des ventes élevées. Abracadabra, qui avait quelque peu dérouté son public, et Pagny chante Brel, en 2007, n’avaient pas atteint les chiffres d’un Châtelet les Halles. Le retour de gros vendeurs de disques à ses côtés n’est certainement pas le fruit du hasard…