EXCLU - Bénabar : "je suis politiquement correct"

  • A
  • A
EXCLU - Bénabar : "je suis politiquement correct"
@ DR
Partagez sur :

Le chanteur présente sa nouvelle chanson où il critique un nouveau courant de pensée.

"Je ne suis pas raciste, je suis droit-de-l'hommiste, j'porte pas de fourrure. Je ne regrette pas la guillotine, je ne suis pas misogyne, je trie mes ordures. Tu trouves ça peut-être politiquement correct , mais moi je t'emmerde." Bruno Nicolini, bien plus connu sous le nom de Bénabar, n'a rien perdu de son humour et de son franc-parler. Trois ans après Infréquentable, il revient avec un nouvel album, Les bénéfices du doute, et une tournée, prévue en 2012.

"Un discours exaspérant"

Après la famille, les amis, les filles ou encore la paternité, Bénabar continue sur sa lancée des chansons un peu plus engagées, entamée avec son précédent album Infréquentable. Dans Politiquement correct,  la première chanson de son nouvel album Les bénéfices du doute dévoilée en exclusivité vendredi sur Europe 1 avant son arrivée sur les ondes mardi, Bénabar dénonce le retour du "politiquement incorrect", un discours qu'il trouve "exaspérant".

"Une chanson sans langue de bois" :

 


"J'emmerde tout un courant de pensée qui, sous prétexte de lutter contre le politiquement correct, défend des idées dégueulasses. Maintenant, si on n'est pas raciste, c'est qu'on est bobo, si on n'est pas misogyne, c'est qu'on est naïf ou angélique", dénonce Bénabar sur Europe 1. La chanson Politiquement correct, "c'était une réaction à ce discours, où je me sentais directement visé", explique-t-il. "Il faut quand même rappeler que c'est bien de ne pas être raciste, pas être antisémite. Je défends ces valeurs-là", ajoute-t-il.

"C'est bien de dire bonjour à la dame"

Même si Bénabar n'y va pas avec le dos de la cuillère, il se défend : "C'est pas une profession de foi, c'est pas une agression, c'est un coup de gueule. C'est ce que j'enseigne à mes enfants, c'est aussi pour ça que je me suis senti visé. On apprend aux enfants qu'il faut être gentil, dire bonjour à la dame... Effectivement c'est politiquement correct, mais bordel c'est que j'apprends à mes gosses ! Et c'est bien de dire bonjour à la dame", lance-t-il.

Les bénéfices du doute, dans les bacs le 5 décembre, un album Europe 1. Bénabar sera en tournée à partir de mars 2012, avec Europe 1.