Eurovision : and the winner is…

  • A
  • A
Eurovision : and the winner is…
@ REUTERS
Partagez sur :

L’Azerbaïdjan a remporté le concours pour la 1ère fois. La France, favorite, n’arrive que 15e.

La joie des Azéris, et la désillusion des Français. Samedi soir, à Düsseldorf, en Allemagne, l’Azerbaïdjan a triomphé lors du 56e concours de l’’Eurovision, grâce à la prestation du duo Ell et Nikki, sur le titre Running Scared. L’Italie arrive deuxième, et la Suède troisième.

L’ancienne république de l’URSS remporte donc pour la première fois, devant 130 millions de téléspectateurs, ce concours, qu’elle organisera l’an prochain.

La France, 15e, encore bredouille

C’est donc une 35e année de vaches maigres pour la France. Amaury Vassili, pourtant donné vainqueur par les bookmakers anglais, n’arrive que 15e. Le jeune ténor n’a pas réussi à séduire nos voisins européens avec sa chanson en langue corse, Sognu.

Une soirée sans surprise

Le spectacle, qui a duré 3 heures 30, s’est inscrit dans la coutume de l’Eurovision. De nombreux groupes kitsch, avec des coiffures savamment étudiées, ont côtoyé des chanteuses à voix et des mélodies pop assez efficaces.