Eminem : convalescence terminée

  • A
  • A
Eminem : convalescence terminée
@ POLYDOR
Partagez sur :

Après Relapse en 2009, le rappeur américain sort un nouvel album, Recovery.

Recovery, de Eminem (Polydor)

Il avait attendu cinq ans pour livrer Relapse en 2009, son sixième album solo. Cette fois Eminem n’a pas traîné pour mettre au point son nouvel opus. Le rappeur de Détroit a convié Lil Wayne et les chanteuses Pink et Rihanna sur son album, une nouvelle fois produit par son "parrain", Dr. Dre.

De la "rechute" au "rétablissement", "Slim Shady" revient avec un album plus introspectif où il abandonne les chansons controverses et les clips parodiques. Après avoir évoqué son addiction aux médicaments, il parle désormais de sa guérison et du futur de sa carrière. Plus pop, plus chanté, différent de ce qu’il avait pu faire jusqu’à maintenant, Recovery est l’un des albums studios les plus aboutis d’Eminem.

Regardez le clip du single Not Afraid :

We Are Born, de Sia (Jive)

Deux ans après son dernier album solo, la chanteuse australienne pourrait bien imposer son tube comme un des incontournables de l’été. Ancienne choriste de Massive Attack ou Jamiroquai, elle a collaboré avec les Britanniques de Zero 7 ou - dans un autre genre - Christine Aguilera. Dans la mythologie égyptienne, Sia est la personnification de l'intuition, la chanteuse venue d’Adélaïde a été bien inspirée de conserver la tonalité eighties et l’univers psychédélique de l’album précédent, pour un résultat plein de fantaisie.

Regardez le clip de Clap Your Hands :

Cheese, de Stromae (Mercury)

Un premier album à peine sorti et déjà un tube dans toute l’Europe, Stromae a tout du maestro. L’auteur-compositeur-interprète belge de 25 ans créait la surprise l’hiver dernier avec Alors on danse, une complainte des tracas quotidiens sur fond d’eurodance, une électro bon enfant matinée de soul et de r’n’b. Venu de l’univers du rap, Paul Van Haver, mi-wallon, mi-rwandais, garde le goût des mots bien ciselés et s’inspire des artistes de musique électronique ou de hip-hop qui n’hésitent pas à mettre un peu de textes dans leurs épinards, comme Sébastien Tellier ou The Streets.

Regardez le clip de Alors on danse :

Songs, de Siobhan Wilson (MyMajorCompany)

La jeune Écossaise de 21 ans est installée en France depuis quatre ans, elle a eu le temps d’apprendre le français et de trouver non pas un, mais 894 producteurs. Siobhan Wilson a séduit les internautes du label participatif MyMajorCompany et a récolté les 70.000 euros nécessaires à la production de son album. Avec les douze titres de Song, elle parle en anglais et en français "d’amour, de rêve et d’évasion". "C’est de la folk moderne" avec quelques sonorités électroniques, explique-t-elle à TV Mag.

Regardez Siobhan Wilson en live :

Revivez le concert de Siobhan Wilson dans On connaît la musique sur Europe 1, en décembre 2009.

Come and get it, de Eli Paperboy Reed (Virgin)

Comparé par le New York Times à Otis Redding ou Sam Cooke, annoncé comme le pendant masculin d’Amy Winehouse, le natif de Boston sort un troisième album attendu au tournant. Auteur-compositeur-interprète, il joue une soul joyeuse largement influencée par les années soixante. Les cuivres pour le côté funky, le clavier pour le groove et un timbre de voix vintage pour les mémoires.

Regardez le clip de Come and get it :

Également cette semaine dans les sorties d’albums : le premier album de la jeune américaine Miley Cyrus. Europe1.fr a assisté à son showcase à Paris au début du mois de juin.

Regardez la vidéo :

Aussi : Americana3 de Roch Voisine et Wonder, de Lisa Mitchell.