Des photos inédites des Beatles aux enchères

  • A
  • A
Des photos inédites des Beatles aux enchères
@ CHRISTIE'S IMAGES LTD. 2011
Partagez sur :

Une cinquantaine de clichés en très bon état sont exposés à Londres, en attendant d’être vendus.

John Lennon pensif, tirant sur sa cigarette, Paul McCartney la bouche collée au micro, les mains couvertes de bagues de Ringo Starr en gros plan, un profil rêveur de George Harrison… Voilà quelques-uns des clichés totalement inédits que les fans des Beatles - et les autres - peuvent admirer depuis vendredi à l’hôtel Marriott de Londres. Puis la célèbre maison Christie’s vendra aux enchères la cinquantaine de tirages le 20 juillet à New York. La recette attendue : 100.000 dollars, soit 70.000 euros.

george harrison photo inédite christie's 930620 10.06.11

© CHRISTIE'S IMAGES LTD. 2011

Ces photos, d’une incroyable fraîcheur, ont été prises lors du premier concert américain des Beatles à Washington, le 11 février 1964, alors que la "Beatlemania" battait son plein. Deux jours plus tôt, les "FabFour" avaient réuni 73 millions de téléspectateurs dans le fameux "Ed Sullivan Show", et les Quatre garçons, âgés d’à peine plus de 20 ans, étaient plus que jamais dans le vent.

Dans une cave pendant 50 ans

ringo starr photo inédite christie's 930620 10.06.11

© CHRISTIE'S IMAGES LTD. 2011

"J'étais là, au milieu de 8.000 spectateurs, surtout des filles, hurlant à plein poumons", se souvient dans un sourire Mike Mitchell, l’heureux photographe, présent vendredi pour l’inauguration de l’exposition. A l’époque du concert, l’homme n’a que 18 ans. Il est, comme beaucoup, fan absolu des Beatles. Le courant passe avec ses idoles, qui se laissent photographier de bonne grâce. Les photos restituent une joie de vivre et de jouer "extraordinaire", se réjouit le photographe.

beatles dos mitchell ionédites christie's 930620 10.06.11

© CHRISTIE'S IMAGES LTD. 2011

Sauf que les clichés, pris en contrejour sous les projecteurs, parfois de dos, ne sont pas jugés dignes d'être publiés à l'époque. Mike Mitchell les entrepose dans sa cave et passe à autre chose. Près de 50 ans plus tard, poussé par "des besoins financiers", il exhume les photos et décide de vendre les tirages originaux signés. "C'est seulement des années plus tard que j'ai réalisé que le concert de Washington était considéré par les spécialistes comme un événement majeur", raconte-t-il.