Victoires de la musique : qui allez vous entendre ?

  • A
  • A
Victoires de la musique : qui allez vous entendre ?
@ Capture France2.fr
Partagez sur :

La trentième édition des Victoires de la musique a lieu vendredi soir, à 20h50, au Zénith de Paris.

Les Victoires de la musique fêtent leur anniversaire. La cérémonie soufflera ses 30 bougies au Zénith de Paris, vendredi soir en direct sur France 2. Une grande favorite se dégage clairement : l’androgyne Christine and The Queens et ses cinq nominations (artiste féminine, album de chansons, chanson originale, spectacle musical et vidéo-clip). La Nantaise a séduit la critique avec son premier album mêlant chanson et électro, écoulé à plus de 250.000 exemplaires. Mais, outre la "reine Christine" qui a les faveurs des pronostics, voici les cinq choses à savoir sur cette 30e édition des Victoires de la musique.

>> LIRE AUSSI : Victoires de la musique, les nommés sont connus

>> Les Victoires de la musique sont à suivre en direct sur Europe1.fr, vendredi soir, à partir de 20h50.

hallyday

© AFP

Johnny Hallyday sur les traces d’Alain Bashung. Johnny Hallyday, avec un 49e album studio paru en novembre dernier, est en lice pour une dixième Victoire de la musique. Une nouvelle récompense le rapprocherait du recordman : Alain Bashung. L’interprète de "Gaby Oh Gaby" a en effet totalisé 12 Victoires de la musique au cours de sa carrière. Johnny Halliday est nommé dans la catégorie « artiste masculin » de l’année, aux côtés de Julien Doré et de Calogero.

Six artistes en lice dans la catégorie "révélation". Indila, Vianney et François and The Atlas Montains sont les trois artistes nommés dans la catégorie "album révélation" de l’année. Dans la catégorie "révélation scène", le trophée se disputera entre Alb, Benjamin Clémentine et Féloche. Les six artistes auront l’occasion de faire découvrir leurs talents en se produisant en direct, sur la scène du Zénith de Paris.

Les absents : Fauve et Kendji Girac. Les deux grands absents de cette 30e cérémonie sont Fauve et Kendji Girac. Le groupe Fauve,
kendji

© AFP

phénomène de ces dernières années, a refusé de postuler pour préserver son anonymat, préférant cultiver son indépendance en marge de tout passage à la télévision. Autre absence : celle de Kendji Girac. Le lauréat de The Voice, malgré près de 560.000 exemplaires vendus de son premier album, a été boudé par les 600 votants de l’Académie des Victoires (il y a trois collèges de votants : les artistes, les producteurs et les représentants des médias, disquaires, agents et techniciens du son, ndlr).

Une exposition médiatique lucrative. Passer aux Victoires de la musique, c’est l’assurance pour les artistes de bénéficier d’une jolie exposition médiatique. Et, par ricochet, de faire grimper leurs revenus. L’an dernier, de nombreux artistes avaient vu leurs ventes largement progresser, comme Stromae (+70% la semaine suivant la cérémonie), Julien Doré (+116%) ou encore HollySiz (+218%). L’impact est certes moins spectaculaire qu’un prix littéraire pour un roman, mais il est loin d’être négligeable pour un secteur en crise depuis de nombreuses années.  

3,1 millions, score à battre. Si les ventes de disque ont reculé cette année en France, les Victoires de la musique ne se portent pas si mal. Après plusieurs années difficiles, la cérémonie a repassé l’an dernier la barre des 3 millions de téléspectateurs, pour la première fois depuis mars 2010. La 29e édition avait notamment bénéficié de la tête d’affiche, Stromae, qui avait raflé trois récompenses. En 2013, les Victoires avaient rassemblé "seulement" 2,4 millions de téléspectateurs. Alors, effet Stromae ou pas ? Réponse vendredi soir.