Ces révélations tombées dans l'oubli

  • A
  • A
Ces révélations tombées dans l'oubli
@ Gold -
Partagez sur :

Les artistes sacrés révélations aux Victoires de la Musique embrassent des destins divers.

Les 25èmes Victoires de la Musique se tiennent samedi au Zénith. Cette année encore seront désignés les artistes ou groupes révélations de l’année. Parmi la cinquantaine d’artistes récompensés par cette distinction depuis la création des Victoires en 1985, il y a ceux qui continuent à squatter les plateaux télé, ceux qui remplissent les salles de concert, et… les autres. Ceux dont on se dit "ah je oui me souviens de son nom" mais dont on n’a plus entendu parler depuis.

En 1996, Stephend fait couler beaucoup d’encre avec sa récompense, après la révélation de sa liaison avec un proche des organisateurs. Elle avait évoqué ce moment dans Tout le Monde en parle avec Thierry Ardisson :

retrouver ce média sur www.ina.fr

Cet épisode amène la chanteuse à s’exiler au Québec. Elle garde un souvenir "âcre" de sa Victoire : "Ça a été une injustice énorme, des expertises ont décrété que nous n’avions strictement pas triché, malheureusement, des personnes malveillantes se sont arrangées pour que cela ne soit jamais publié", raconte-t-elle à Europe1.fr. Stephend reste malgré tout confiante sur la suite de sa carrière : "Je suis une très bonne artiste (…) mais rien n’est encore terminée, je reviendrai victorieuse dans mon pays".

Au Québec, elle se produit toujours sur scène, notamment en première partie de son mari Michel Pagliaro, le "Johnny Hallyday québécois" Elle anime aussi une émission de radio à Montréal où elle déniche de nouveaux talents, la boucle est bouclée.

Dix ans plus tôt, le groupe Gold était désigné Révélation variétés, deux ans après son premier album où figure le tube Plus près des étoiles.

Le groupe enchaîne quelques titres à succès, Capitaine abandonné ou Laissez-nous chanter, toujours diffusés dans les soirées destinées aux nostalgiques des eighties. Mais la suite est plus compliquée, malgré quelques albums, le groupe ne retrouve jamais les sommets du Top 50. L’aventure Gold n’est pas pour autant terminée, le groupe prépare actuellement une tournée et un nouvel album.

En 1992, c’est Jil Caplan qui reçoit la Victoire de la révélation féminine de l’année. Le public est séduit par cette jeune fille au look un tantinet androgyne. En 1991, elle rencontre le succès avec Tout ce qui nous sépare.

Dix-huit ans après sa Victoire, Jil Caplan poursuit sa carrière en dehors des plateaux télé. "J’étais contente de recevoir cette Victoire, c’est une reconnaissance", raconte-t-elle à Europe1.fr. "Vous savez, on n’est plus une révélation dès le lendemain", explique Jil Caplan, "ce n’est pas de mon fait si je ne suis plus invitée à la télé".

Jil Caplan se lance aujourd’hui de nouveaux défis, une tournée en Chine au mois d’avril et un nouvel album en préparation. En attendant, elle donne rendez-vous à son public "toujours fidèle" à Saint-Brieuc, pour un concert le dimanche 7 mars.

Cette année, trois trophées seront décernés aux jeunes pousses de la chanson française, la révélation du public, la révélation scène, et l’album révélation. A leurs risques et périls…