Ces chansons choc, qui n’en ont pas l’air

  • A
  • A
Ces chansons choc, qui n’en ont pas l’air
@ DR
Partagez sur :

Le classement des titres les plus controversés a été publié. Pas toujours ceux qu’on croit…

Vendredi, la Sacem britannique, la PRS, a établi son classement des dix chansons les plus controversées de l’histoire, à partir d’un sondage réalisé auprès des Anglais. Un palmarès qui réunit des habitués de la provoc’, comme les Sex Pistols, en 2e position avec God save the Queen, Eminem, 4e avec Kim, ou encore Rage against the machine, 5e avec Killing in the name.

The Prodigy numéro 1

Ces chansons étant en anglais dans le texte, le classement de certains titres devrait surprendre pas mal de réfractaires à la langue de Shakespeare. Ainsi, on retrouve en première position du classement Smack my bitch up, de The Prodigy. Un morceau électro dont peu de gens connaissent vraiment le titre, et qui comporte, qui plus est, très peu de paroles.

Un titre qu’on peut traduire littéralement par "claque ma sal*pe", et qui avait fait se lever, à sa sortie en 1997, plusieurs groupes féministes. Le clip, mêlant bars à escortes, abus d’alcool et de drogues, avait également beaucoup choqué. Pourtant, le groupe n’a jamais accepté ces critiques, arguant que la chanson n'incitait pas à la violence envers les femmes, et que l’expression utilisée signifiait "vis les choses intensément". Visiblement, les Anglais n’ont pas été convaincus…

Ecoutez le titre :

Relax, jugé trop sexuel

Autre titre dont la présence pourrait surprendre ceux qui n’ont jamais écouté leur prof en cours d’anglais : le culte Relax de Frankie goes to Hollywood. Cette chanson, qu’on passe dans la plupart des soirées, souvent utilisée comme musique d’attente par les entreprises, cache en réalité des paroles explicites à caractère sexuel.

A sa sortie, en 1983, elle avait même été interdite par la BBC, en particulier parce qu’elle prônait l'homosexualité, sujet encore tabou auprès du grand public. Vous n’écouterez plus jamais ce titre de la même façon…

Ecoutez :