Appel en direct à Hollande : Patrick Sébastien s’explique

  • A
  • A
Appel en direct à Hollande : Patrick Sébastien s’explique
@ MaxPPP
Partagez sur :

SOUTIEN - Le chanteur s'était adressé au Président sur le dossier des intermittents lors de la Fête de la Musique.  

Le message sur les intermittents qu’il a adressé à François Hollande en direct à l’occasion de la fête de la musique "était prévu", a affirmé Patrick Sébastien à Europe 1. Le chanteur, aux manettes d'une soirée en direct de Montpellier samedi soir, sur France 2 s’était adressé au chef de l’Etat, en le tutoyant : "Mon cher François, chaque fois que l'on a parlé ensemble tu m'as promis que l'humain prendrait le pas sur tout, j'ai toujours eu confiance en ta parole. Aujourd'hui, pour les intermittents, ou pour tous ceux qui galèrent, si tu penses que l'humain doit prendre le pas, c'est pas demain, c'est pas après-demain, c'est maintenant qu'il faut le faire."



L'intervention des intermittents du spectacle...par france2

De l'humain ! A sa sortie de scène, Patrick Sébastien a confié quelques mots à Europe 1. "Le message est clair", a-t-il réaffirmé. "Il faut faire chier les pourris qui en profitent et puis il faut pas emmerder les autres. Et puis ça ne concerne pas que les intermittents. Ce soir [samedi], on était humains. La Fouine (un rappeur français, ndlr) et moi on est de milieux différents mais on se respecte. C'est ça qu'il faut changer dans ce pays. Il faut que les mecs arrêtent de se cracher dessus. Il faut les réconcilier  et essayer d'aider ceux qui sont dans la merde. Les intermittents qui font la gueule, ce ne sont pas des millionnaires", a martelé le chanteur. "Ce sont des mecs qui gagnent 300 ou 400 euros, il faut bouffer !" 

Patrick Sébastien défend le Président. Le chanteur a apostrophé François Hollande, en le tutoyant, "parce que c'est mon ami" a-t-il expliqué. "Et malgré tout ce qu'on dit sur lui, moi j'ai confiance en lui et en sa parole. Je ne l'ai jamais lâché et je ne le lâcherai pas parce que je sais que c'est un honnête homme. L'apostropher, c'est pour lui dire que c'est maintenant qu'il faut qu'il sorte ses plus belles qualités. C'est un mec excessivement humain. Tout le monde lui crache dessus en ce moment et tout le monde a tort. C'est un message amical que je lui ai donné", a affirmé Patrick Sébastien. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

POLITIQUE - Valls, entre fermeté et gestes de bonne volonté

LE POINT SUR - Tout comprendre sur la grogne des intermittents

GROGNE - Intermittents : menace sur les festivals

POLEMIQUE - A Avignon, peur sur le festival