Akhenaton s'explique sur la "Zemmourification de l'oxygène"

  • A
  • A
Akhenaton s'explique sur la "Zemmourification de l'oxygène"
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le rappeur égratigne le polémiste Eric Zemmour dans son nouvel album. Il a précisé sa pensée sur Europe 1. 

Akhenaton, membre emblématique du groupe IAM, revient avec un cinquième album solo, Je suis en vie, sorti lundi. Dans un titre qui fait beaucoup parler, Etranges fruits, hommage au Strange Fruit de Billie Holiday, le chanteur dénonce notamment la "Zemmourification de l'oxygène", référence explicite au polémiste qui occupe les plateaux de télévision et dont le dernier livre, Le suicide français, a créé des vagues. Akhenaton, qui était mardi l'invité de l'émission Il n’y en a pas deux comme elle, sur Europe 1, en a profité pour préciser sa critique à l'égard du journaliste.

Le droit à la nuance. "Il y a beaucoup de gens dans le pays qui n'ont pas besoin d'Eric Zemmour pour exprimer des idées similaires", explique le rappeur, qui dénonce plus largement "un état d'esprit" dans son morceau, Etranges fruits. "On devrait avoir le droit, en étant issu des quartiers et issu d'une culture populaire, à la nuance. Nos quartiers sont extrêmement nuancés et ils sont présentés de manière monolithique, systématiquement, dans les grands médias, surtout depuis septembre 2001", confie le chanteur. "Je n'ai aucune rancœur vis-à-vis d'Eric Zemmour, ni de haine vis-à-vis de ce monsieur", assure Akhenaton, dénonçant tout de même le jeu dangereux du chroniqueur sur les plateaux télé : "Je trouve juste qu'il active des manettes qui sont extrêmement dangereuses pour l'avenir de ce pays, et la partition, systématiquement, des gens en catégories, c'est très dangereux", assène-t-il.



Akhenaton : "Nos quartiers sont présentés de...par Europe1fr

Les "aigris" parlent plus fort dans les médias. "Eric Zemmour est payé par le service public pour nous insulter depuis douze ou treize ans, c'est quand même un problème!", a réagi Akhenaton au micro d'Europe 1. "Nous insulter", ça veut dire quoi lui demande-t-on ? Et le rappeur de citer quelques raccourcis célèbres prononcés par Eric Zemmour : "Le rap est une culture d'analphabètes" ou bien "les prisons sont remplies de Noirs et d'Arabes". Pour Akhenaton, le discours d'Eric Zemmour témoigne surtout d'"une méconnaissance profonde des écritures et des Musulmans eux-mêmes, puisque la variété est extrêmement grande, et que la confession ne remplit pas ce qu'il y a dans le cœur des gens." Malheureusement, déplore le rappeur, "la révolution de la communication fait qu'aujourd'hui, les aigris et les méchants ont des tremplins médiatiques où ils se font entendre et où les gens plus modérés ont beaucoup plus de mal à s'exprimer."

>>> Retrouvez l'émission complète avec Akhenaton et Lydia Guirous :


  

Les deux hommes se connaissent depuis longtemps. Le rappeur, qui pense qu'il faut oser parler de Zemmour sans avoir peur de lui faire de la publicité, se souvient qu'il y a dix ans, il lui arrivait d'argumenter "en off" avec Eric Zemmour sur des plateaux d'émission. "Je n'étais jamais d'accord avec lui mais il était beaucoup moins virulent et tranché. Ce que je lui reproche, c'est qu'il a coupé la nuance dans tous ses propos. Et c'est devenu extrêmement réducteur, donc extrêmement dangereux."