A 80 ans, Leonard Cohen revient avec Popular problems

  • A
  • A
A 80 ans, Leonard Cohen revient avec Popular problems
@ REUTERS
Partagez sur :

MUSIQUE - Europe 1 est allé à la rencontre du poète chanteur à Londres, pour la sortie de son nouvel album. 

C'est sa silhouette mince et élégante qu'on retrouve à Londres, coiffé de son éternel chapeau noir. Leonard Cohen est venu présenter son nouvel album. Un peu obligé de revenir à la musique, plusieurs années après avoir été escroqué par sa manageuse, qui lui a volé plus de cinq millions d'euros, il garde son flegme légendaire, et son humour, pour évoquer Popular problems (Problèmes populaires). Le chanteur canadien de 80 ans y évoque les chagrins du cœur, les non-dits qui empoisonnent l'existence, la crise de la foi mais aussi la violence du monde, dans la chanson "Almost Like The Blues".

Regard cru. Au fil de Popular problems, un disque très court, composé de neuf chansons sur un peu plus de trente-cinq minutes, le poète chanteur porte un regard cru sur notre société, et notamment sur les conflits qui secouent le monde. "Je pense que c'est forcément un peu le reflet du monde dans lequel nous vivons, même si ce n'est pas ce que je recherche", explique l'artiste au micro d'Europe 1. "J'ai essayé au fil des années de me positionner politiquement, en faisant quand même en sorte que ça reste ambigu", confie-t-il.

Un album dédié à son maître spirituel. La spiritualité conserve une place prépondérante dans la vie de Leonard Cohen, un temps scientologue dans sa jeunesse. Le chanteur rappelle d'ailleurs que ce sont les valeurs juives qui ont guidé sa vie. Cet album, il le dédie donc à son maître bouddhiste, mort cette année, à 107 ans.

"Si quelqu'un a une cigarette…?" Il y a encore cet humour derrière lequel il se réfugie souvent, notamment quand on lui parle de son âge, 80 ans le 21 septembre.  "J'ai fumé pendant 50 ans, j'ai arrêté il y a 10-15 ans. Mais j'aimais vraiment ça. D'ailleurs, si quelqu'un a une cigarette…?" blague-t-il. Le thème de l'âge justement, Leonard Cohen l'évoque tout en dérision. "Ce n'est pas parce que je suis vieux... J'ai toujours aimé prendre mon temps", chante-t-il de cette voix douce et rauque qui le caractérise, dans le titre "Slow", le premier titre de ce 13e opus enregistré en studio.

Leonard Cohen dit déjà avoir trouvé le titre de son prochain album. Après Problèmes populaires, ce sera... Solutions impopulaires.