Triomphe du FN : un "signal" pour l'Europe

  • A
  • A
Triomphe du FN : un "signal" pour l'Europe
Marine Le Pen à la Une du Corriere della sera italien au lendemain du premier tour des municipales@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

VU D’AILLEURS - La presse étrangère se penche sur les résultats du premier tour et analyse les raisons de la montée du Front national.

REVUE DE PRESSE. Entre "choc" et signal de mauvais augure pour les élections européennes, les municipales ont intéressé au-delà de nos frontières. Et toute la presse étrangère ou presque retient lundi matin le score du Front national "triomphant", comme l’écrit le quotidien italien La Repubblica. Sévère avec François Hollande, certains titres épinglent aussi l’UMP. Voici ce que la presse étrangère a retenu du premier tour des municipales.

"Un signal" pour toute l’Europe". Quelques quotidiens étrangers ont choisi de mettre le scrutin local français en avant, comme le Wall Street Journal, avec une photo de Marine Le Pen à la Une de son édition Europe.



En Italie, le Corriere della Sera, de centre droit, se penche aussi sur le "bond de Marine Le Pen", interprété comme "un signal [adressé] à l’Europe". La montée du FN est vue comme "un symbole des craintes et des espoirs d’un pays" décrit comme "l’homme malade de l’Europe". Le quotidien milanais voit dans la figure de NKM l’incarnation de "l’autre visage de la droite" et prédit aussi déjà le "grand retour" de Ségolène Royal. 



Un "choc" en Allemagne.Le Süddeutsche Zeitung parle de son côté de "choc". Sur la page Facebook du quotidien allemand, les journalistes confiaient dimanche soir avoir couvert le scrutin "en murmurant ‘ce n’est pas vrai’". Dans son édition de lundi, le journal renvoie dos à dos le PS et l’UMP, qui ont "ébranlé la confiance des votants" avec "leurs scandales et leurs échecs", donnant "l’avantage à l’extrême-droite du Front national". Même son de cloche aux Etats-Unis dans le New York Times, qui voit dans le scrutin un "baromètre du mécontentement des électeurs français envers les deux grands partis" du pays. 

Julie Gayet avait initialement indiqué qu'elle ne se rendrait pas aux Césars.

© REUTERS

L’affaire Gayet dans le Daily Mail. Le tabloïd d’outre-Manche The Daily Mail rappelle de son côté que près de 400 Britanniques étaient candidats à un poste d’adjoint au maire. Le quotidien a son analyse sur les résultats du vote de dimanche : "quelque 30% des électeurs avaient indiqué vouloir punir le gouvernement pour ses échecs sur des problèmes-clés, comme le chômage". Mais pour le tabloïd, la "vie privée extrêmement embarrassante de Monsieur Hollande, qui a viré sa première dame cette année après la découverte de sa liaison, a aussi joué contre lui".

Une analyse un brin décalée, comme la photo qui s’étale à la Une du quotidien de centre-gauche The Independant, relevée par Slate.



On y voit un Nicolas Sarkozy tout sourire, avec ce titre : "Un sourire ? Oui, il n’est pas l’un des candidats". Le journal a décidé de jouer la carte de l’anticipation, en s’intéressant dès maintenant à un éventuel retour de Nicolas Sarkozy à l’Elysée en 2017.


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DÉCRYPTAGE - Pari gagné pour Hidalgo, pari gagné pour NKM

L'ESSENTIEL - Municipales : la droite à 48%, la gauche à 43%

ILS L'ONT DIT - Les 10 déclarations marquantes du premier tour

ZOOM - Ces villes où le Front National est en tête

PARTICIPATION - Municipales : l'abstention s’élève à 35%

ANALYSE - Olivier Duhamel : un score "très impressionnant" pour le FN mais...

REACTION - Marine Le Pen : un crû exceptionnel pour le FN

REACTION - Ayrault en appelle au front républicain

REACTION - Copé en appelle à "celles et ceux qui ont voté pour le FN"

PARIS - NKM donnée en tête au 1er tour mais...