Toulon, elle, a dit stop au FN

  • A
  • A
Toulon, elle, a dit stop au FN
@ MAXPPP
Partagez sur :

REPORTAGE -  Pour les Toulonnais, le Front national à la mairie, ce n’est qu’ "un mauvais souvenir".

>> Retrouvez les résultats des municipales dans les 36.682 communes de France via notre moteur de recherche en cliquant ici.

"Les gens préfèrent tourner la page". Alors que quatre villes du Var - Fréjus, Brignoles, Le Luc et Cogolin - ont placé le FN en tête du premier tour des élections municipales, à Toulon, on garde un assez mauvais souvenir de la gestion de la ville par les frontistes de 1995 à 2001.

Dimanche, le maire sortant, Hubert Falco -UMP- a été réélu pour un troisième mandat consécutif. Pour la seconde fois, il est élu dès le premier tour avec 59,27%, et réalise près de trois fois le score du Front National, qui a atteint  20,48%. Une victoire écrasante que les Toulonnais expliquent donc par ce "rejet" du front national qui a laissé un très mauvais souvenir.

"Mais qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse du FN ?", s’interroge une Toulonnaise au micro d’Europe 1. "Je crois que les gens préfèrent tourner la page. Le Front national n’a pas été capable de gérer une ville comme Toulon lorsqu’il a été élu", estime-t-elle, soulignant que rien n’avait été fait pour la réhabilitation des logements HLM de la ville.

"C’était vraiment dégueulasse". "C’était pourri", ajoute un électeur. "Je m’en rappelle. Partout il y avait des palissades, les façades étaient noires de crasse. C’était vraiment dégueulasse", se souvient-il. Les mots sont durs  à l’encontre de Jean-Marie Le Chevallier, maire de 1995 à 2001.

Pour ces habitants, clairement déçus par l’inaction des frontistes, "il n’était pas prêts à être maire. C’est pour cela que la ville a été mal gérée. On aurait pu avoir des subventions de l’Europe qui n’ont jamais été demandée", regrette un Toulonnais interrogé par Europe1.

Le FN, "c’était un accident". Idem pour cette habitante, qui pense "qu’il n’était pas gestionnaire". "Le Front national est passé à Toulon sur un coup du sort. C’était un accident", estime un autre électeur. 

TOUT SAVOIR - Le premier tour en dix clics

COURTE TÊTE - NKM en tête au 1er tour mais...

POUSSÉE - Ces villes où le FN est en tête

MINISTRES - Quels résultats pour les candidats ?

APPEL - Copé fait du pied "à ceux qui ont voté FN"

LE PEN - "Un cru exceptionnel"