Première manif anti-FN à Hénin-Beaumont

  • A
  • A
Première manif anti-FN à Hénin-Beaumont
@ Lionel Gougelot/Europe1
Partagez sur :

VIDÉO - Le Frontiste Steeve Briois a été élu maire dès le premier tour, avec 50,26%, dans cette ville du Pas-de-Calais.

>>> Retrouvez les résultats des municipales dans les 36.682 communes de France via notre moteur de recherche en cliquant ici

Les anti-FN ne se sont pas fait attendre pour se mobiliser à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, où le Frontiste Steeve Briois a été élu maire dès le premier tour, avec 50,26% des voix. Une manifestation a rassemblé plusieurs dizaines de personnes lundi, devant la mairie, au lendemain du premier tour, comme l'a constaté le correspondant d'Europe1 dans la région.



"Nous sommes tous des enfants d'immigrés. Première, deuxième, troisième génération", pouvait-on y entendre.





Des affichettes "pas de fachos dans nos quartiers" ont également été placardées un peu partout dans la ville.



L'association SOS Racisme et l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) ont par ailleurs appelé lundi à la "mise en place d'un comité de vigilance" à Hénin-Beaumont pour lutter contre les idées "profondément toxiques" du Front national, au lendemain de sa victoire. La réussite du FN est "un choc" et marque "un recul des idées de progrès et du combat pour l'égalité", estiment SOS Racisme et l'UEJF dans un communiqué. Les deux organisations se sont rendues sur place lundi pour appeler les associations locales à la mise en place de ce "comité de vigilance républicaine". "Nous ne laisserons pas l'idéologie du FN détruire notre ville", préviennent-elles.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

INFOGRAPHIE - La poussée du FN en une image

ANALYSE- Le FN n'en demandait pas tant

PORTRAIT - Steeve Briois, l'enfant prodige du FN