Paris : ça se présente bien pour Hidalgo

  • A
  • A
Paris : ça se présente bien pour Hidalgo
Selon cette enquête, la socialiste, qui devrait officiellement annoncer sa candidature la semaine prochaine, battrait ainsi non seulement l'ex-Premier ministre mais également Rachida Dati et Jean-Louis Borloo.@ MAXPPP
Partagez sur :

La socialiste annoncera sa candidature mercredi. Elle est donnée favorite pour les municipales.

Il y a comme une "envie de Fillon" chez les Parisiens assuraient il y un an les proches de l'ex-Premier ministre. Aujourd'hui, les circonstances ne sont plus les mêmes. François Fillon a la tête tournée vers la présidence de l'UMP qui se jouera en novembre prochain, tremplin selon lui pour la présidentielle de 2017. Des propos du nouveau député de Paris récemment rapportés par Le Canard Enchaîné ("Avec les cons qu'il y a à la Ville et à l'UMP, c'est ingagnable !"), laissent à croire qu'il n'envisage plus vraiment de briguer le siège de Bertrand Delanoë.

Un sondage* Ifop pour Le Journal du Dimanche ne devrait pas l'inciter à changer d'avis. Une liste du Parti Socialiste et d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) conduite par Anne Hidalgo, qui annoncera officiellement mercredi sa candidature à la mairie de Paris, l'emporterait ainsi largement aux municipales de 2014 à Paris face à une liste de l'UMP conduite par François Fillon, mais également contre d'autres candidats potentiels à droite.

Fillon le mieux placé à droite

fillon 930

© Max PPP

Selon cette enquête, l’actuelle première adjointe de Bertrand Delanoë, qui devrait officiellement annoncer sa candidature la semaine prochaine, battrait non seulement l'ex-Premier ministre mais également Rachida Dati et Jean-Louis Borloo. La "protégée" de Bertrand Delanoë l'emporterait solidement au premier tour dans tous les cas de figure.

A noter toutefois que François Fillon apparaît comme le mieux placé puisqu'il n'est devancé "que" de 3 points au premier tour par la socialiste (36% contre 33%). Anne Hidalgo obtiendrait 39% si la liste de l'opposition était conduite par Rachida Dati (26%) et 37% si cette liste de l'UMP ou soutenue par l'UMP était menée par Jean-Louis Borloo (29%). François Fillon serait néanmoins largement battu au second tour (54% contre 46%).

La gauche en force à Paris

Ces mauvais résultats pour la droite ne seraient pas forcément liés au profil des potentiels candidats mais davantage liés à la bonne forme de la gauche parisienne. D'après ce même sondage, la gauche est en effet en net progrès à Paris. Alors que le total des voix de gauche atteignait 48% aux municipales de 2008 (50% lors de la dernière présidentielle), il culminerait aujourd'hui à 53%.

Cécile Duflot reuters 930620 18.06.12

© REUTERS

52% des Parisiens interrogés ne regrettent cependant pas la décision de Bertrand Delanoë de ne pas se présenter pour un troisième mandat. Quant à l'éventualité "Cécile Duflot", il semble que l'écologiste ne fasse pas le poids face à Anne Hidalgo. L'actuelle ministre du Logement ferait à peine mieux que le candidat écolo en 2008 (9% contre 7%), Denis Baupin.

*Le sondage a été réalisé du 28 au 30 août sur un échantillon de 800 personnes, représentatif de la population de la ville de Paris âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Au sein de cet échantillon, 692 personnes sont inscrites sur les listes électorales à Paris.