NKM larguée par son dircom... qui rejoint Hidalgo

  • A
  • A
NKM larguée par son dircom... qui rejoint Hidalgo
@ MAXPPP
Partagez sur :

CLASH - Son prédécesseur avait fait le même choix, dénonçant l'alliance entre Marielle de Sarnez et NKM.

L’INFO. Ça commence vraiment à faire mauvais genre. Après Jean-François Martens, directeur de la communication de François Bayrou lors de la dernière élection présidentielle, c’est son successeur qui a décidé de claquer la porte de l‘alliance NKM-Marielle de Sarnez à Paris. Matthieu Lamarre a annoncé dimanche à Métronews son ralliement à la candidate PS à la mairie de Paris Anne Hidalgo.

Chez NKM, "rien n'est chiffré, rien n'est étudié..." Le jeune centriste, en poste depuis la débâcle électorale de François Bayrou en mai 2012, estime qu’un "maire doit avoir un discours de vérité, savoir rassembler au-delà des clivages partisans et présenter un projet sérieux, budgété. Anne Hidalgo est à mes yeux la seule candidate à avoir ce profil. En face, en guise de programme, NKM (Nathalie Kosciusko-Morizet, ndlr) a présenté une "lettre aux Parisiens" (...) où elle explique qu'elle veut faire des économies tout en promettant d'augmenter les services. Rien n'est chiffré, rien n'est étudié... Il y a une légèreté de son côté qui est inquiétante". Mathieu Lamarre égratigne la représentante de son parti et la façon dont elle s’est rapprochée de NKM : "cette alliance est davantage un choix personnel de Marielle de Sarnez qu'une ambition sur un programme commun. Elle n'a à aucun moment consulté les adhérents.

Un précédent. Anne Hidalgo peut décidément compter sur le soutien du Modem. Le seul conseiller de Paris MoDem (14e), Jean-François Martins, a en effet lui décidé d'apporter son soutien à la candidate PS à la mairie de Paris. Un ralliement que l'équipe de NKM voit comme "un renoncement à la liberté" pour cet élu local que le MoDem va exclure de ses rangs. "Je remercie Jean-François Martins pour le soutien qu'il m'apporte aujourd'hui et la confiance qu'il me témoigne", a fait savoir Anne Hidalgo dans un communiqué. "Il a toute sa place dans la dynamique de rassemblement que je porte autour des valeurs progressistes, humanistes et écologistes qui sont celles de Paris, à l'opposé de celles de la droite parisienne conservatrice", a-t-elle ajouté.

sur le même sujet, sujet,

 A Paris, le seul conseiller MoDem soutient Hidalgo