Municipales : quid des ministres candidats ?

  • A
  • A
Municipales : quid des ministres candidats ?
Laurent Fabius a été élu dès le premier tour dans sa commune de Grand-Quevilly, près de Rouen.
Partagez sur :

RÉSULTATS MUNICIPALES - 16 membres du gouvernement étaient sur la ligne de départ, et ont connu des fortunes diverses.

>> Retrouvez les résultats des municipales dans les 36.682 communes de France via notre moteur de recherche en cliquant ici.

>>  Ils sont tranquilles

A Grand-Quevilly (Seine-Maritime), la liste PS menée par le maire sortant Marc Massion et sur laquelle Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, apparaissait en 11e position l'a emporté facilement avec 76% des voix.

A Argenton-sur-Creuse (Indre), la liste PS avec Michel Sapin (Travail) est aussi élue dès le premier tour, tout comme celle avec Yamina Benguigui dans le 10e arrondissement de Paris

>> Ils sont en ballotage favorable

 Tête de liste à Boulogne-sur-mer, le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, élu dès le premier tour en 2008, a cette fois été mis en ballottage. La liste PS du Mans, avec Stéphane Le Foll (Agriculture), paraît en mesure de l'emporter dans une triangulaire. A Evry, Manuel Valls n'a pas non plus de raison de s'inquiéter, tout comme François Lamy à Palaiseau, Benoit Hamon à Trappes.

>> Ils sont en ballotage défavorable

Guillaume Garot, ministre délégué à l'Agroalimentaire, qui siège sur la liste du maire sortant de Laval, Jean-Christophe Boyer, est en ballottage défavorable. Parmi les membres du gouvernement, la plus malmenée a sans nul doute été la ministre déléguée aux Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti. Avec 25% des voix dans le stratégique troisième secteur de Marseille, elle est largement devancée  par son rival UMP-UDI, Bruno Gilles (41,5%).

Le maire PS de Rouen Yvon Robert, qui a Valérie Fourneyron sur sa liste, est arrivé en tête au 1er tour devant l'UMP et l'UDI mais la bataille s'annonce plus serrée que prévu au 2e tour, avec une probable triangulaire avec le FN.

>> Elle est déjà battue

Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées, en seconde position sur la liste socialiste de Vincent Feltesse à Bordeaux, est battue dès le premier tour par Alain Juppé, réélu avec 59,35 % des voix.

Les résultats de Pascal Canfin, Cécile Duflot (Paris), n'étaient pas encore connus dimanche à 23h30.