Municipales : oui, on peut être mort et candidat

  • A
  • A
Municipales : oui, on peut être mort et candidat
@ MAXPPP
Partagez sur :

ETAT CIVIL - A Enghien-Les-Bains, dans le Val d'Oise, une colistière de 96 ans est morte après la clôture des inscriptions.

"Personne ne m'a prévenu". Décidément, le FN a des problèmes avec ses listes. Après le couple de nonagénaires inscrits malgré eux sur une liste FN à Orléans, le parti d'extrême droite se retrouve avec une morte sur sa liste à Enghien-Les-Bains, dans le Val d'Oise. Selon des informations de France Bleu, Marie-Louise J., 96 ans, en 32e position sur la liste menée par Jean-Michel Dubois, serait morte depuis le 18 février. Mais sa mort n'aurait été révélée qu'après le 6 mars, date officielle de la clôture des inscriptions. La liste ayant été validée par le préfet du Val-d'Oise, elle ne peut plus désormais être annulée.

Le candidat tête de liste plaide l'ignorance."Je n'ai été prévenu du décès que le 11 mars", explique-t-il à francetv info. "J'étais en voyage et personne ne m'a prévenu" assure le candidat, qui est aussi le secrétaire national du parti frontiste pour l'Outremer.