Municipales à Paris : Hidalgo creuse l’écart avec NKM

  • A
  • A
Municipales à Paris : Hidalgo creuse l’écart avec NKM
@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - La candidate du Parti socialiste l’emporterait au deuxième tour avec 54% des voix, selon un sondage. Un écart record.

Plus le temps passe, et plus la victoire d’Anne Hidalgo aux élections municipales de Paris semble se confirmer. Selon un sondage Ifop exclusif pour Europe 1, LCI et Le Parisien-Aujourd’hui en France, la candidate socialiste creuse en effet l’écart avec sa rivale de l’UMP. C’est avec désormais 54% des voix qu’elle l’emporterait face à sa principale adversaire, créditée de 46% d’intentions de vote. Les deux femmes s’affronteront mercredi soir lors d’un débat diffusé conjointement sur Europe 1 et LCI, en partenariat avec Le Parisien-Aujourd'hui en France.  

>>> AU PREMIER TOUR

NKM perd des points. Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, le problème des dissidences se fait de plus en plus épineux. Car les listes divers droite, incarnées notamment par Charles Beigbeder et Dominique Tiberi, sont désormais créditées de 4% d’intentions de vote. Début janvier, ce chiffre n’était que de 1%. Du coup, au premier tour, NKM ne recueillerait plus que 36,5% des suffrages, une baisse de deux points en moins d’un mois. La candidate UMP ne profite donc pas de la légère baisse du Front national, dont le candidat, Wallerand de Saint-Just, recueillerait 8% des voix, contre 9% début janvier.  

"Extrêmement compliqué pour NKM". "L'enjeu pour NKM est extrêmement compliqué, il lui faut à tout prix retrouver la première place pour essayer de créer une dynamique", analyse Frédéric Dabi, le directeur général de l'Ifop. Et quand bien même, la candidate UMP à la mairie de Paris arriverait en tête au soir du premier tour, elle sera confrontée à deux problèmes au second tour : le poids des divers droite et un Front national, susceptible de se maintenir et qui pourrait priver NKM de réserves de voix.

Hidalgo reste stable. De son côté, Anne Hidalgo semble n’avoir pas trop à craindre de ses adversaires à gauche. La candidate socialiste est en effet stable à 39,5% d’intentions de vote au premier tour. La liste du Parti de gauche, emmenée par Danielle Simonnet, gagne un point à 6%. EELV et son candidat Christophe Najdovski enregistrent eux une légère baisse, 5,5% contre 6% début janvier.

>>> AU SECOND TOUR

Le résultat est encore plus cruel pour Nathalie Kosciusko-Morizet concernant le second tour. La candidate UMP est créditée de 46% d’intentions de vote, contre 54% à Anne Hidalgo. L’écart s’est sensiblement amplifié en moins d’un mois. Début janvier, 47,5% des personnes interrogées disaient vouloir voter pour la candidate de l’UMP, contre 52,5% pour son adversaire socialiste. A moins de deux mois du scrutin, NKM aura probablement du mal à inverser la tendance.

>>> Suivez le débat en direct et en vidéo sur Europe1.fr et réagissez sur Twitter avec le #LeDébatParis.

sur le même sujet, sujet,

EVENEMENT - Le premier débat Hidalgo-NKM sur Europe 1

SOUTIEN - L'"artiste" Carla Bruni avec NKM

EN BREF - Une dissidence de plus pour NKM

URBANISME - Avenue Foch : le débat qui divise