Municipales à Paris : ce qu'il ne fallait pas rater du premier débat

  • A
  • A
Municipales à Paris : ce qu'il ne fallait pas rater du premier débat
Anne Hidalgo (PS) et Nathalie Kosciusko- Morizet (UMP) étaient réunies sur un même plateau pour 90 minutes d'un débat, orchestré par LCI, Europe 1 et Le Parisien-Aujourd'hui en France.@ Patrick Roncen/TF1
Partagez sur :

JOUTES - Pour la première fois, cinq candidats à la mairie de Paris étaient réunis sur un même plateau, dont Anne Hidalgo et NKM.

C'était une première : Anne Hidalgo (PS) et Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) étaient réunies sur un même plateau pour 90 minutes d'un débat, orchestré par LCI, Europe 1 et Le Parisien-Aujourd'hui en France. A leurs côtés, Wallerand de Saint-Just (FN), Christophe Najdovski (EELV) et Danielle Simonnet (Front de Gauche) ont tenté de faire entendre leur voix face à ces deux favorites dans la course à la mairie de Paris. Vous avez raté ça ? Petite séance de rattrapage.

Une querelle de chiffres. Premier terme abordé, la sécurité a fait l'objet d'une joute de statistiques entre les différents candidats. D'un côté, Anne Hidalgo a regretté que la précédente mandature de Nicolas Sarkozy ait baissé le nombre de policiers à Paris, de 1.500 agents depuis 2009. NKM s’est alors emportée, assurant qu'"un message 100 fois répété ne fait pas une vérité. Les syndicats de police ont confirmé que les effectifs policiers sont restés stables."

Télés Hidalgo

© LCI

Qui a raison ? Difficile à dire. L'actuel préfet de police de Paris, Bernard Boucault, a affirmé en décembre dernier que le Grand Paris – qui regroupe la capitale et les trois départements de la petite couronne – a perdu 2.400 policiers depuis 2009. De son côté, Frédéric Péchenard, ancien directeur général de la police nationale (DGPN) entre 2007 et 2012 et candidat UMP dans le 17e, a affirmé que les effectifs avaient baissé… de 116 unités.

Des soupçons de "plans secrets". "Je veux maximum 20 adjoints (contre 36 actuellement)". NKM, avec cette promesse, va dans le sens de sa rivale socialiste. Mais pour la candidate de droite, "Anne Hidalgo change d'avis sur ce sujet comme sur beaucoup de sujets. La Anne Hidalgo du lundi n'est pas la même que celle du mercredi". NKM l'assure : elle peut prouver que la socialiste a déjà prévu d'augmenter les impôts. "J'ai rendu public un document de la ville de Paris qui montre que la ville de Paris envisageait des augmentations d'impôts", a-t-elle lancé.

Mensonge, pour Anne Hidalgo, qui soutient que sa rivale a un "plan à peine secret". "Votre plan à peine secret est de casser le service public. Vous voulez faire un plan social, licencier des agents" assure la socialiste.



Anne Hidalgo à NKM : "vous voulez un plan...par Europe1fr

La pique. Elle est signée Anne Hidalgo, en clôture débat. "Le mandat de maire, c’est le plus beau. Il s’agit de servir Paris, pas de s’en servir", a-t-elle lancé. Difficile de ne pas y voir une référence aux éventuelles ambitions nationales de NKM. Cette dernière, en effet, a toujours assumé ses ambitions. Lorsque Libération lui a demandé si elle voulait un jour dormir à l'Elysée, NKM avait répondu, simplement : "oui, comme tout le monde". Elle s'est, toutefois, engagée à ne pas se lancer dans la course à la présidentielle de 2017 si elle est élue maire de Paris.

La métaphore. "Créer un espace vert Avenue Foch, c'est comme créer une piscine à 500 mètres de la mer", a lancé la candidate UMP, dénonçant le projet de sa rivale PS de créer une coulée verte sur l'avenue Foch, en réduisant la circulation automobile au lieu de créer un accès plus net au bois de Boulogne, situé à proximité.

Une nouvelle star ? Sur Twitter, le hashtag #Simonnet, recensant les commentaires sur la candidate du Front de gauche, Danielle Simonnet, était le deuxième plus consulté de la soirée derrière celui du débat lui même : #LeDebatParis. Il devançait donc ceux des deux favorites. Danielle Simonnet s'est notamment illustrée par son opposition au principe même des impôts locaux et par sa façon d'appeler Nathalie Kosciusko-Morizet : "Madame NKM". Pour Alexandre Kara, chef du service politique d'Europe 1, il y a même eu "une révélation dans ce débat, Simonet, que l’on ne connaissait pas et qui a été excellente."

Retrouvez "la minute des candidats", leur introduction respective au débat : 



sur le même sujet, sujet,

>> Revivez le débat minute par minute

>> INFOGRAPHIE - NKM V.S. Hidalgo, programme contre programme

>> PORTRAITS CROISES -  NKM, Hidalgo, qui est la plus parisienne ?

>> SOUTIEN - L'"artiste" Carla Bruni avec NKM

>> EN BREF - Une dissidence de plus pour NKM

>> URBANISME - Avenue Foch : le débat qui divise