Loire-Atlantique : des candidats en viennent aux mains

  • A
  • A
Loire-Atlantique : des candidats en viennent aux mains
Un adjoint au maire de Couëron, commune de la banlieue de Nantes, a mis son poing dans la figure d'un candidat aux municipales.@ MaxPPP
Partagez sur :

Un adjoint au maire de Couëron, commune de la banlieue de Nantes, a mis son poing dans la figure d'un candidat aux municipales.

Une campagne pour les municipales est un combat. Et parfois, au sens propre du terme. Un adjoint au maire de Couëron, commune de la banlieue de Nantes, a mis son poing dans la figure d'un candidat aux municipales qui a porté plainte, a-t-on appris mercredi auprès des deux parties.

Dans un communiqué, Jean-Claude Rodriguez, tête de la liste "Couëron à gauche autrement", a rapporté avoir été agressé mardi, alors qu'il collait des affiches, par Patrick Naizain, maire adjoint qui figure sur la liste concurrente du député-maire sortant PS Jean-Pierre Fougerat. "La victime a dû être admise aux urgences à 14h30, il en est ressorti à 20h00avec une interruption totale de travail (ITT) de 10 jours, une plainte a été déposée", a précisé le communiqué.

Le maire de la commune de 20.000 habitants a condamné la violence physique de son adjoint et précisé que ce dernier serait entendu dans la journée par les gendarmes à la suite du dépôt de plainte. Il a expliqué que l'altercation avait fait suite à des propos "haineux, calomnieux" de Jean-Claude Rodriguez. "La violence physique, je ne l'accepte pas, mais la violence psychique peut être tout aussi désastreuse", a-t-il conclu.