Listes électorales : non, vous ne devez pas payer pour vous inscrire

  • A
  • A
Listes électorales : non, vous ne devez pas payer pour vous inscrire
@ MaxPPP
Partagez sur :

ARNAQUES - Des sites suspects proposent d’aider les internautes, moyennant de l’argent.

L’INFO. Alors que la date butoir pour s’inscrire sur les listes électorales approche, des sites en ligne, hébergés à l’étranger, proposent aux internautes de les aider dans leur démarche d’inscription, en échange d’argent. Le Figaro a fait une capture écran d’un de ces sites qui, moyennant 0,99 euros, promet aux retardataires une "inscription rapide en moins de cinq minutes" et des "conseils personnalisés". Ces sites arnaques utilisent notamment la technique du "phishing" (hameçonnage) pour récupérer vos coordonnées bancaires.

cap-ecran-figaro

La deadline. Pour pouvoir voter aux élections municipales des 23 et 30 mars 2014, et aux européennes qui auront lieu le 25 mai 2014 en France (à l'exception de certains départements et collectivités d'outre-mer), les personnes non inscrites doivent impérativement le faire avant le 31 décembre à minuit. Pour rappel, l’inscription est automatique pour les jeunes qui viennent d’avoir 18 ans. Mais en dehors de cette situation, l’inscription sur les listes fait l’objet d’une démarche volontaire.

Mise en garde. Sur son site Internet, le ministère de l’Intérieur a publié mardi un court communiqué pour mettre en garde les internautes et rappeler les règles en matière d’inscription électorale. "Attention, des sites Internet proposent une 'inscription officielle en ligne' avec un service payant d'inscription sur les listes électorales", peut-on lire. Surtout que ces inscriptions se révèleront totalement contre-productifs puisque "ces sites ne sont pas raccordés aux services de votre commune et ne pourront donc pas transmettre votre dossier d'inscription", prévient la place Beauvau, qui déconseille "fortement" de se connecter à ces sites.

C’est gratuit. "L'inscription en ligne sur les listes électorales est une démarche gratuite", rappelle ensuite le ministère de l'Intérieur, qui renvoie les retardataires vers le site officiel mon.service-public.fr  ou sur les sites web des communes.

Trois possibilités. Pour ceux qui n’ont pas Internet, deux options s’offrent encore à vous : vous rendre à la mairie avec les pièces exigées ( formulaire d’inscription , pièce d’identité et justificatif de domicile) ou envoyer par courrier à la mairie le formulaire d’inscription , une photocopie d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.