Juppé : "la gauche a subi une défaite cuisante"

  • A
  • A
Juppé : "la gauche a subi une défaite cuisante"
Alain Juppé.@ Europe 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Au lendemain des municipales, le maire de Bordeaux a estimé sur Europe 1 que la droite et le centre devaient "préparer l'alternance".

"Une défaite cuisante" pour la gauche. Réélu triomphalement maire de Bordeaux au premier tour, Alain Juppé a livré son analyse du second tour des élections municipales au micro d'Europe 1 lundi matin. "La gauche a subi une défaite cuisante dimanche dernier et hier encore", a asséné l'ancien premier ministre, qui estime que désormais, "la responsabilité de la droite et du centre, c'est de préparer l'alternance".

"Pas de vague bleu marine". Alain Juppé a tenu pour commencer à nuancer la poussée du Front national, qui a conquis plusieurs villes lors du scrutin. "C'est une vague bleue, il n'y a pas eu de vague 'bleu marine'", a-t-il affirmé. "Je suis un peu surpris de voir à quel point le projecteur est mis par tous les commentateurs sur le Front national", a-t-il poursuivi. "Il conquiert 13 villes et nous 155, voilà le rapport de forces".



Alain Juppé, invité d' Europe 1par Europe1fr

Il dénonce "l"amateurisme gouvernemental". Pourquoi les Français se sont-ils détournés du PS ? "Ce n'est pas du tout, comme je l'entends dire par une partie du Front de gauche et du PS, parce qu'ils attendent un coup de barre à gauche", a assuré Alain Juppé. "Les Français ont d'abord manifesté leur opposition à l'amateurisme gouvernemental, à l'incroyable cacophonie dont on a eu le spectacle depuis des mois et des mois", a-t-il jugé. "Ils veulent du professionnalisme, un gouvernement expérimenté, resserré", a affirmé Alain Juppé. "Et deuxièmement, ils veulent des résultats".

L'ancien locataire de Matignon appelle à un remaniement ministériel. Pour lui, il faut désormais "un changement, avec des professionnels". "Et surtout, il faut de la cohésion dans un gouvernement", a-t-il insisté.

Futur président de l'intercommunalité bordelaise. Fort de sa reconduction à la mairie de sa ville, Alain Juppé a par ailleurs annoncé qu'il avait conquis la communauté d'agglomération bordelaise. "La Communauté urbaine de Bordeaux vient de basculer complètement puisque mon groupe disposera de 63 sièges sur 105, ça ne s'était jamais vu depuis une trentaine d'années", a-t-il insisté.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

RÉSULTATS - Découvrez qui est votre nouveau maire ici

AUTOPSIE D'UNE DÉFAITE - Municipales : 2014, une claque historique pour le PS

LISTE - Ces nouvelles villes dirigées par le FN

EXCLU - Ayrault voulais annoncer sa démission, mais...

LE CHIFFRE - La gauche perd 155 "grandes" villes

ESSENTIEL - Le Tour de France des résultats