Jets d’œufs sur le maire FN de Villers-Cotterêts

  • A
  • A
Jets d’œufs sur le maire FN de Villers-Cotterêts
@ WIKI COMMONS
Partagez sur :

REPORTAGE - La tension était à son comble dimanche soir dans cette commune de l’Aisne remportée par Franck Briffaut.

emmanuel-renard

>> Emmanuel Renard, envoyé spécial d’Europe1 à Villers-Cotterêts dans l'Aisne.

Bousculade, empoignade, insultes : une cinquantaine de jeunes ont voulu en découdre dimanche soir à Villers-Cotterêts, dans l’Aisne, à l’annonce de la victoire du Front national. Au total le FN aurait remporté onze villes de plus de 9.000 habitants.



Franck Briffaut, en tête dans les sept bureaux de vote que compte la ville, a déclaré avoir remporté 41,53% des suffrages, devant la liste du maire PS sortant Jean-Claude Pruski (34,66%) et la liste divers droite menée par l'UDI Jean-Claude Gervais (23,80%).

"Nous allons nous mobiliser contre vous". Un résultat qui a aussitôt déclenché la colère de certains habitants de cette commune de l’Aisne. "Nous allons nous mobiliser contre vous", a prévenu un jeune homme en colère. Pour le faire taire, des militants FN ont alors entonné la Marseille.

"Cet homme là qui est élu, c’est un homme d’ici". Dans l’assistance, la tension est rapidement montée et un cordon de sécurité a dû être déployé autour de Franck Briffaut, sur qui certains habitants lançaient des oeufs. Les enfants ont été évacués de la salle.

Du côté des électeurs du Front national, on s’est félicité de cette victoire. "Cet homme là qui est élu, c’est un homme d’ici", a tenté de justifier un militant, arguant qu’ "on en a marre de voir toute cette racaille qu’on a ici".

"Les menaces, ça glisse sur moi". Pour Franck Briffaut, le défi est maintenant de réconcilier les Cotteréziens. "Il nous appartiendra de calmer tous ces gens-là", a-t-il commenté au micro d’Europe1. "Mais les menaces, vous savez, ça glisse sur moi comme sur les plumes d’un canard", a-t-il ajouté, avant de quitter la salle, sous protection de la police.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

RÉSULTATS - Découvrez qui est votre nouveau maire ici

LISTE - Ces nouvelles villes dirigées par le FN

EXCLU - Ayrault voulais annoncer sa démission, mais...

LE CHIFFRE - La gauche perd 155 "grandes" villes

ESSENTIEL - Le Tour de France des résultats

PAROLES D’ÉLECTEURS - Fréjus, mairie FN : "Pourquoi on ne serait pas contents ?"