Hidalgo : "François Hollande m'a félicitée"

  • A
  • A
Partagez sur :

SATISFACTION - Anne Hidalgo est revenue lundi matin sur Europe 1 sur sa victoire aux municipales à Paris.

>>> Retrouvez les résultats des municipales dans les 36.682 communes de France via notre moteur de recherche en cliquant ici

L'info. Malgré la lourde défaite des socialistes aux municipales, Anne Hidalgo a su conserver la ville de Paris. La première femme maire de la capitale n'a pas boudé son plaisir après sa large victoire, lundi matin sur Europe 1. "C'est un moment très intense. Je remercie encore les Parisiens d'avoir voulu faire le choix d'une ville qui continue à progresser", a-t-elle expliqué. "Ils m'ont fait confiance, cette confiance je vais en être digne". La maire PS a reçu un coup de fil du président, dimanche soir. "François Hollande m'a félicitée. Il m'a dit que c'était une bonne nouvelle dans un océan de mauvaises nouvelles".

Entre joie et tristesse. Malgré sa victoire, Anne Hidalgo regrette la vague bleue. "Je suis très heureuse du choix des Parisiens et en même temps j'ai vu des villes que j'aime, avec des maires qui ont fait un travail remarquable, je pense à Toulouse, à beaucoup d'autres, à Reims j'ai vu ce qui se passait. Je suis triste bien évidemment", a déploré Anne Hidalgo.

Paris, un "symbole fort". "D'abord je pense que Paris reste un symbole fort", explique la nouvelle maire de la capitale. "Ce que les Parisiens ont choisi hier, c'est peut-être aussi une équipe qui a fait preuve d'efficacité pendant toutes ces années : la crédibilité qui était la mienne, associée très fortement à celle de Bertrand Delanoë, a permis de gagner toujours cette confiance".

Pas d'augmentation d'impôts. A peine élue, Anne Hidalgo a fait une première promesse aux Parisiens. "Dans mes engagements, il y a le respect d'une stabilité fiscale, je l'ai dit très tôt", a-t-elle réaffirmé, lundi matin sur Europe 1. "Je me suis engagée, je n'ai qu'une parole. Ma priorité, c'est le logement, c'est le sujet n°1 pour les Parisiens, je vais travailler d'arrache-pied là-dessus".



Anne Hidalgo, l'interview intégralepar Europe1fr
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

RÉSULTATS - Découvrez qui est votre nouveau maire ici 

PORTRAIT - Hidalgo, le triomphe d'une discrète

VAGUE BLEUE - La percée de la droite en Île-de-France

LISTE - Ces nouvelles villes dirigées par le FN 

EXCLU - Ayrault voulais annoncer sa démission, mais...

LE CHIFFRE - La gauche perd plus de 155 villes