A Marseille, Pape Diouf dénonce des fraudes

  • A
  • A
A Marseille, Pape Diouf dénonce des fraudes
@ REUTERS
Partagez sur :

Le candidat à la mairie de Marseille se réserve la possibilité de déposer un recours.

>>> Retrouvez les résultats des municipales dans les 36.682 communes de France via notre moteur de recherche en cliquant ici

Irrégularités. Pape Diouf, candidat à la mairie de Marseille et ancien président de l'OM, a dénoncé dimanche soir des "faits de fraude inacceptables" lors du premier tour, se réservant le droit de déposer un recours. Parmi les irrégularités observées par son équipe dans quatre des huit secteurs de la ville, Pape Diouf cite la distribution d'enveloppes déjà remplies d'un bulletin, "des électeurs intimidés s'ils ne votent pas pour le candidat désigné", ou encore "un président de comité de quartier assis à proximité des bulletins et qui brandit une pancarte en carton au nom, inscrit en grosses lettres, de l'une des têtes de liste".

Dans la deuxième ville de France, où une triangulaire s'annonce pour le second tour, le PS nourrit un fol espoir : renverser le "vieux lion" Jean-Claude Gaudin, 74 ans, dont 49 au conseil municipal et 19 à l'Hôtel de ville. Pour réussir ce pari, Solférino compte sur un autre "fort en gueule", le député Patrick Mennucci, 58 ans, vainqueur des primaires en octobre.