Un "petit" Sarkozy en bicorne

  • A
  • A
Un "petit" Sarkozy en bicorne
@ THE ECONOMIST
Partagez sur :

The Economist tacle Sarkozy lui reprochant de n’être que l’ombre du réformateur qu’il était.

C’est une couverture peu flatteuse. Le président français Nicolas Sarkozy n'est plus que "la version diminuée" de ce qu'il était, affirme le magazine The Economist avec en Une un photomontage montrant un président lilliputien dans un immense bicorne napoléonien, marchant aux côtés d'une immense Carla Bruni.

The Economist

© CAPTURE D'ECRAN THE ECONOMIST

"Quand Nicolas Sarkozy est apparu pour la première fois dans la conscience politique française, il ne ressemblait à aucun autre dirigeant récent ayant existé dans le pays", écrit la revue britannique dans un long éditorial.

Le président qui rétrécit

"Il osait dire aux Français ce qu'ils ne voulaient pas entendre : qu'ils devaient travailler plus, prendre plus de risques, promouvoir les minorités ethniques, être plus gentils avec les Américains... Quelle version diminuée de ce politicien occupe dorénavant la présidence. Après un peu moins de trois ans au pouvoir, M. Sarkozy n'est plus que l'ombre du réformateur qu'il était sur le plan économique et une caricature du dirigeant coriace qu'il était sur les questions sociales", ajoute l'Economist.

"The Incredible Shrinking President" ("L'incroyable président qui rétrécit"), titre en couverture le magazine, en référence au film "L'Homme qui rétrécit" ("The Incredible Shrinking Man"). L'oeuvre est un classique américain de science-fiction, sorti en 1957, racontant l'histoire d'un homme qui, entré en contact avec un pesticide, perd en taille pour devenir infiniment petit. "Même son propre camp s'est mis à douter, se demandant s'il a encore ce qu'il faut pour les emmener à une nouvelle victoire en 2012", estime l'Economist.