Stéphane Courbit répond aux critiques

  • A
  • A
Stéphane Courbit répond aux critiques
@ MAXPPP
Partagez sur :

Son rachat de la régie pub de France Télévisions pourrait donner un conflit d’intérêts.

Dès 2012, les chaînes de France Télévisions seront normalement sans publicité. Le groupe a ainsi décidé de vendre sa régie pub, France télévisions Publicité (FTP). Parmi les entrepreneurs intéressés figure Stéphane Courbit, ancien président d’Endemol France, la maison de production à l’origine de nombreuses télé-réalités (Loft Story, Star Academy, etc.).

Le producteur s’est associé, avec sa société Financière Lov, au groupe Publicis pour racheter France Télévisions Publicité. Lundi soir, leur projet a été approuvé par le comité d’entreprise de FTP.

Plutôt discret jusque là, Stéphane Courbit s’est expliqué sur son choix mardi sur Europe 1, lors d’une interview accordée à Marc-Oliver Fogiel :

Mais son éventuel rachat de FTP peut poser quelques problèmes. Stéphane Courbit est en effet un producteur actif, et plusieurs de ses émissions sont diffusées sur France Télévisions. Un certain conflit d’intérêt pourrait se poser s’il possédait également la régie publicitaire de ces chaînes. "Toutes les inquiétudes sont légitimes. Nous sommes partisans d’une totale clarté. On va expliquer et démontrer qu'il n’y a aucun problème", répond Stéphane Courbit.

Le producteur est également un proche de Nicolas Sarkozy. Mais son dossier n’a été retenu selon lui que grâce à sa qualité. "Notre projet industriel a séduit à la fois les vendeurs et le CE de France Télévisions Publicité. Sur le plan financier, je crois que nous sommes ceux à avoir mis le plus d’argent sur la table. Et sur le plan social, on s’est engagé à ne mettre en place aucun plan social pendant trois ans, et on est prêt à proposer 15 % du capital aux salariés. La question est ‘Est-ce que nous sommes-nous les meilleurs ?’. Je pourrais être le frère de Patrick de Carolis que ce serait la même chose."

Ce rachat par la société de Stéphane Courbit et Publicis n’est toutefois pas entièrement entériné. La décision finale de vendre FTP devrait être prise à la mi-mars.