Soko : "On peut faire de l'art avec pas grand-chose"

  • A
  • A
Soko : "On peut faire de l'art avec pas grand-chose"
Partagez sur :

INVITE E1 - La chanteuse de rock Soko était l'invitée mercredi de Frédéric Taddei dans Europe 1 Social Club de 20h à 21h.

Soko, la chanteuse à la coupe punk, ne s'arrête plus. Après la sortie de son troisième album "My Dreams Dictate my Reality"(Because), disponible dans les bacs depuis le 7 mars, l'auteure-interprète, de son vrai nom Stéphanie Sokolinski, se lance dans une tournée internationale qui commencera samedi à Santa Ana, en Californie. Dans son nouvel album, l’artiste évolue vers un style plus tourné vers le rock et électrique.  Elle est passée mercredi par les studios d’Europe 1 avant son départ, la chanteuse s’est confié sur les secrets de sa réussite.

Révélée il y a sept ans. Soko a commencé "à faire de la musique sur le logiciel Garage Band sur son Mac"explique t-elle sur Europe 1. Elle reconnait que si elle a réussi à devenir musicienne, c'est en partie "grâce aux outils qui sont devenus plus accessibles" selon la chanteuse. Soko sait qu'il est difficile de faire sa place dans le monde de la musique.  Son mot d'ordre : Do it yourself, un esprit de battante, prête à tout pour réussir. "On peut faire de l'art avec pas grand-chose" avoue-t-elle.

Une femme au style excentrique. Cheveux courts décolorés, gros manteau à fourrure, Soko n'hésite pas à provoquer pour faire parler d'elle. En octobre dernier, lors d'un concert dans le centre-ville de Brooklyn, la jeune femme de 28 ans s'est produite, seins nues, avec un rat sur l'épaule."Parfois je me déshabille pour mes concerts et je fais déshabiller toute la salle. J'aime bienb avoir plein de filles seins nus qui dansent derrière moi", a-t-elle confié à Frédéric Taddeï.



Soko : "je suis un peu phobique des rats"par Europe1fr

Une réussite financée grâce aux dons. Son succès, elle le doit à la sortie son single I'll Kill Her en 2007. Dans la lignée du groupe toulousain The Dodoz, la chanteuse est en pleine ascension, "un rêve devenu réalité" dit-elle. Avec déjà trois albums et onze films en tant que comédienne à son actif, Soko est une adepte des campagnes de crowdfunding pour concrétiser ses projets. Elle a d’ailleurs financé son dernier album grâce à la plateforme de financement sur internet.  

>> Ventes aux enchères de BD chez Christies, Soko et Libres

>> One direction : Zayn Malik quitte le groupe, les fans en émoi