Séguillon, "cultivé" et "discret"

  • A
  • A
Séguillon, "cultivé" et "discret"
@ Capture d'écran LCI
Partagez sur :

Le journaliste politique, ancien responsable de la rédaction de TF1, est mort dimanche à 70 ans.

Spécialiste de la vie politique française, Pierre-Luc Séguillon est mort dimanche d’un cancer du poumon, à l’âge de 70 ans, a-t-on appris lundi auprès de ses proches. Ancien responsable de la rédaction de TF1, chaîne qu’il avait rejointe en 1983, il avait co-animé avec Anne Sinclair l’émission Questions à domicile.

Interrogée sur Europe 1 lundi, Anne Sinclair se souvient d’un homme "discret" et "cultivé", qui savait garder une certaine distance.

Ecoutez-la :

Au début des années 1990, il avait rejoint La 5, où, directeur du service politique, il avait présenté des émissions, comme Aparté. A cette époque, il travaillait aux côté de Jean-Claude Bourret.

"C’était quelqu’un qui était maître de lui, c’était un homme d’une grande honnêteté intellectuelle (…) Quand nous travaillions sur la 5, il avait fait des papiers assez musclés contre le gouvernement de gauche de l’époque, alors que lui-même était un homme de gauche, cela soulignait bien son indépendance et son objectivité", s'est rappelé Jean-Claude Bourret, lundi sur Europe 1.

Une figure de LCI

Diplômé de l'Institut des lettres orientales, licencié d'arabe et de théologie, il avait fait ses débuts dans la presse écrite à l'hebdomadaire Témoignage Chrétien dont il était président du conseil de surveillance des éditions depuis 1996.

Plus récemment, il avait rejoint la rédaction de LCI, comme éditorialiste politique, après un court passage sur Paris Première. Fin 2008, il avait annoncé sur son blog que LCI avait décidé de ne pas renouveler son contrat.

Fin 2009, il avait participé à un débat sur le thème : "Téléréalité et politique peuvent-elles faire bon ménage ?", sur Europe 1.

Regardez :