Sarkozy, pas fan des photomontages

  • A
  • A
Sarkozy, pas fan des photomontages
@ DR
Partagez sur :

Un journal satirique a été condamné après une assignation du président de la République.

Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a annoncé vendredi la condamnation d’un journal satirique pour avoir publié des photomontages de Nicolas Sarkozy. Le groupe de presse Sonora Média a été assigné à retirer de son journal satirique Le Monte plusieurs photomontages du chef de l’Etat, publiés dans son édition de juillet août.

Le bimestriel, un pastiche du Monde, présente dans ce numéro des montages montrant Nicolas Sarkozy "nu en train de subir un acte sexuel derrière les barreaux d'une cellule de prison, agenouillé en slip dans un cachot (...) nu en train d'imposer un acte sexuel à une chèvre", précise le jugement.

Le journal retiré de la vente

Son image ayant été utilisée "sans autorisation", le Président de la République avait déposé une assignation mardi, par l’intermédiaire de son avocat Me Thierry Herzog, afin d’obtenir l’occultation de ces photomontages. "L'humour est une chose mais tant qu'il y aura des atteintes à la dignité de M. Sarkozy, nous assignerons", a-t-il prévenu.

La société Sonora Média a donc été condamnée à retirer ces photos dans tous les exemplaires de son édition d’été, sous peine d’une astreinte de 100 euros par photographie non occultée. Elle doit également verser 1 euro symbolique à Nicolas Sarkozy comme "réparation de son préjudice" et verser 2.000 euros de frais de justice.

Le numéro, déjà en vente, sera retiré de la vente lundi. L’avocat du journal a annoncé qu’il faisait appel de cette condamnation. "C'est une décision extrêmement préoccupante car elle a été prise en catimini et en urgence et met à mal la liberté d'expression", a-t-il déclaré. Ce à quoi l'avocat de Nicolas Sarkozy à répondu : "Nous n'avons pas du tout déposé cette assignation en catimini, elle a été signifiée aux parties mais Sonora Média n'a pas daigné se rendre à l'audience"

.