Rachat du Monde: avantage Bergé and Co

  • A
  • A
Rachat du Monde: avantage Bergé and Co
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le trio Bergé, Pigasse et Niel a obtenu un vote massif de la Société des Rédacteurs.

Le journal Le Monde se cherche actuellement un repreneur, dans le but de recapitaliser le groupe. Après le dépôt de deux offres de reprise, les votes ont commencé vendredi. La société des rédacteurs du Monde, actionnaire de référence du groupe, s’est massivement prononcée (à 90,84%) en faveur du trio de repreneurs formé par Pierre Bergé, ancien patron de la maison Yves Saint Laurent et président du Sidaction, de Matthieu Pigasse, banquier du groupe franco-américain Lazard, et de Xavier Niel, fondateur de l’opérateur télécoms Free.

94,9% des cadres du monde et 100% des employés ont approuvé l’offre. "Les sociétés se sont massivement exprimées en faveur d'une offre qui assurera la pérennité financière du groupe Le Monde tout en sauvegardant son indépendance éditoriale", indique un communiqué diffusé dans la journée.

Les salariés du Monde interactif, qui ne sont pas actionnaires mais ont quand même organisé un vote, ont eux aussi voté pour ce trio (82,5%). Le trio de repreneurs potentiels a remercié "très chaleureusement" les salariés du Monde pour leur "soutien" vendredi soir.

Les actionnaires pour Orange

De leur côté, les actionnaires internes de l’association Hubert Beuve-Méry ont donné leur préférence à l’autre offre, menée par Claude Perdriel, patron du Nouvel Observateur, associé à l’Espagnol Prisa et à Orange. Ils représentent 8,7% du capital du groupe.

Ce vote est intervenu au lendemain de l’audition des deux offres de reprise par les journalistes du Monde. Lundi, le Conseil de Surveillance du groupe se réunira pour se prononcer à son tour sur ces offres.