Michel Drucker : "Jean-Luc Lagardère m’a engagé lui-même"

  • A
  • A
Michel Drucker : "Jean-Luc Lagardère m’a engagé lui-même"
@ Europe 1
Partagez sur :

A l’occasion des 60 ans de la radio, Michel Drucker se souvient de sa rencontre avec Jean-Luc Lagardère qui l’a amené à travailler pour Europe 1.

Des 24 heures du Mans aux studios d’Europe 1. Ecouter Michel Drucker, c’est se replonger presque 40 ans en arrière. Une époque où, tout jeune journaliste, l’une des plus grandes figures du PAF, alors sur le bord de la piste des 24 heures du Mans, fait une rencontre décisive dans sa relation avec Europe 1 : son actionnaire principal de l’époque, Jean-Luc Lagardère.

"Un souvenir inouï". Les deux hommes dialoguent, et Michel Drucker donne rapidement ses exigences pour venir travailler à Europe 1 : il veut présenter le podium d’Europe 1. L’émission arrive à sa dernière année, et Michel Drucker en sera l’un des animateurs : "un souvenir inouï", évoque-t-il en studio à l’occasion des 60 ans de la radio.

Plongeon dans le passé. Plongé dans ses souvenirs, ses yeux se mettent vraiment à briller quand il s’arrête, pantois, sur l’une de ces images mentales sorties du passé. Celle des danseuses brésiliennes venues pour le podium d’Europe 1, l’un des rares shows filmés de la radio à l’époque. Et Michel Drucker de conclure, l’œil malicieux : "à l’époque, Thierry Le Luron m’avait soufflé à l’oreille, ‘Attention, ce ne sont pas des Brésiliennes mais des Brésiliens".