Le père des G.I. Joe a livré sa dernière bataille

  • A
  • A
Le père des G.I. Joe a livré sa dernière bataille
@ DR
Partagez sur :

DISPARITION - Donald Levine s'est éteint à l'âge de 86 ans. Il a façonné les célèbres figurines.

Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose mais ses "inventions" ne peuvent vous être étrangères : David Levine, inventeur des figurines G.I. Joe, est mort vendredi à l'âge de 86 ans. Ses funérailles se sont déroulées dimanche dans l'Etat de Rhode Island. Il laisse derrière lui plusieurs centaines de personnages différents et une invention : les premières figurines articulées.

26.05.Bandeau.GI.Joe.DR.460.140

© DR

Un succès mondial. La firme Hasbro invente la poupée Barbie et, face au succès rencontré, réfléchit à la décliner pour les garçons. Avec Stan Weston, David Levine met donc au point les célèbres figurines dans les années 1960. Leur spécificité ? Elles sont articulées, ce qui est alors rare pour un jouet. La première "Action figure" est née.

Les premiers modèles sont commercialisés en 1964 autour d'une thématique simple : l'armée américaine. Avec ses comparses, G.I. Joe, alias Duke, est censé lutter contre Cobra et ses hommes de main.

Mais la guerre du Vietnam écorne l'image de l'armée américain et oblige la franchise à se renouveler à la fin des années 1970 : G.I. Joe devient plus fantastique et moins contextualisé, même s'il reste bien évidemment le défenseur des Etats-Unis. Pour mieux rebondir, ce virage s'accompagne d'un dessin animé qui a marqué les actuels trentenaires et qui fut diffusé en France dans le cadre du Club Dorothée.

Comme avec la franchise Transformers, Hasbro imagine un dessin animé pour mieux vendre ses produits :

Et comme pour Transformers, la saga G.I. Joe s'est poursuivie au cinéma. Bruce Willis figurait notamment au générique du dernier opus cinématographique.

A lire aussi

ARGENT - Comment les "super héros" sont devenus des machines à cash

POLEMIQUE - Quand Transformers 3 recycle The Island

DECRYPTAGE - Pourquoi les super-héros Marvel séduisent toujours