Le Minitel n’est pas mort !

  • A
  • A
Le Minitel n’est pas mort !
@ MAXPPP
Partagez sur :

Deux millions de personnes l’utilisent encore régulièrement, selon des chiffres publiés par VSD.

Internet n’est pas encore venu à bout du Minitel. Cet appareil français est en effet toujours utilisé par deux millions de personnes, selon le magazine VSD. La moitié se connecte avec un terminal original, tandis qu’un million d’utilisateurs se servent d’un PC et d’un logiciel spécial.

Son point fort ? Sa facilité d’utilisation, surtout pour les personnes âgées, l’anonymat garanti et le faible coût d’investissement, peu de bugs et de problèmes de réseaux.

10.000 connexions par mois pour 3615 Ulla

D’année en année, le nombre de services a pourtant fortement diminué, passant de 25.000 en 1989 à 2.500 aujourd’hui. Mais ceux qui restent tiennent bon, comme le Minitel rose ou l’annuaire.

Le "3615 Ulla" compte ainsi toujours 10.000 connexions par mois. L’annuaire 3611 reçoit quant à lui quelques milliers de connexions par mois, si bien que sa fermeture, prévue en mars 2009, n’a finalement pas eu lieu. Le "3617 Annu" persévère également, avec un chiffre d’affaires d’un million par an.

Au total, le Minitel a créé un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2007, avec plus de 220.000 connexions. Malgré ces chiffres, France Télécom prévoit néanmoins de fermer définitivement son accès durant l’année 2011. Né en 1982, cet appareil permettait, bien avant l’avènement du web, de réserver des billets de train, trouver une adresse ou consulter la météo en ligne.