La pub que Mc Donald’s ne digère pas

  • A
  • A
La pub que Mc Donald’s ne digère pas
@ Capture d'écran Pcrm.com
Partagez sur :

Un groupe de médecins diffuse un spot de prévention dénonçant les effets de "Mc Do" sur la santé.

S’attaquer directement au symbole de la malbouffe pour provoquer un déclic, tel est le parti pris d’une nouvelle campagne de prévention imaginée par un groupe de médecins de Washington. Mercredi, le comité de praticiens pour une médecine responsable (Physicians comittee for responsible medicine, PCRM) a posté sur Youtube un spot publicitaire choc de 39 secondes dénonçant les effets de Mc Donald’s sur la santé humaine.

Le message est clair : on y voit un homme à la morgue, sa femme éplorée. On se rend vite compte qu'il a un hamburger à la main. "Cholestérol élevé, pression sanguine élevée, crise cardiaque : ce soir, mangez végétarien", dit le slogan. La forme des pieds du cadavre rappelle celle du logo de la chaîne de fast-food, détourné en "I was loving it", au lieu de "I’m loving it" – "Tout ce que j’ai aimé", au lieu de "Tout ce que j’aime".

Regardez le spot :

Mc Do s’offusque

Ses "happy meal" ainsi transformés en "unhappy meal", le Mc Donald’s n'a pas tardé à réagir, à travers une porte-parole : "Cette publicité est scandaleuse, mensongère et injuste pour nos clients. McDonald's fait confiance à ses clients pour tenir à distance cette propagande ahurissante, et effectuer des choix judicieux en matière d'alimentation et de mode de vie".

Pourtant, c’est bien les menus gras proposés par les restaurants du groupe qui sont épinglés. "Notre ville est atteinte d’une addiction aux Big Mac et aux autres aliments proposés dans les fast-foods, et cela est néfaste pour nos coeurs", a écrit Susan Levi, directrice du PCRM, dans un communiqué. Citant une étude, elle précise que Washington concentre davantage de restaurants Mc Donald's, Burger King et KFC que huit autres villes de même taille.

Diffusé à la télévision

D’abord limité au Web, le spot doit faire son apparition à la télévision américaine jeudi, à l’heure du célèbre Daily Show, présenté par Jon Stewart sur Comedy Central. Un coup dur pour la chaîne de restauration rapide, qui essaie depuis de nombreuses années de redorer son image, à coup de menus salade, et de fruits à croquer…