L'émission de Delarue est suspendue

  • A
  • A
L'émission de Delarue est suspendue
@ MAX PPP
Partagez sur :

Cette décision de la direction de France 2 fait suite à l'arrestation de l'animateur.

France 2 a confirmé mardi après-midi dans un communiqué officiel avoir suspendu pour une "période indéterminée et provisoire" l'émission Toute une histoire de Jean-Luc Delarue. Les dirigeants du groupe étaient réunis depuis le milieu de la matinée pour prendre une décision qui vise, selon eux, à donner "le temps d'engager un échange et une réflexion" avec l'animateur. Il ne s'agirait cependant dans un premier temps ni d'une mise à pied, encore moins d'une rupture de contrat.

Dans un premier temps, le président de France Télévisions avait réagi avec prudence à l’arrestation de Jean-Luc Delarue, entendu dans un dossier de trafic de stupéfiants. "Je pense que c’est un incident dans sa vie qui est sérieux et qui traduit un malaise chez lui", avait-t-il confié au micro de France Bleu Provence, mercredi matin.

"Pas un bon exemple"

Ne souhaitant pas se prononcer sur l’affaire judiciaire, il s’était montré inquiet quant à la réaction des téléspectateurs. "C’est la question du public qu’il va falloir gérer", avait-il jugé. "Chacun fait ce qu’il veut, il croit pouvoir faire ce qu’il veut avec l’argent qu’il gagne, c’est un autre problème, mais ça n’est pas un bon exemple", avait-il ajouté. Le communiqué de presse diffusé par France 2 met précisément l'accent sur "le rapport éthique qui doit régir les relations entre France Télévisions et son public".

Le délégué CGT du groupe estime que l'affaire doit servir d'exemple. "Je pense que la suspension doit amener l'ensemble des collaborateurs à avoir des lignes de conduite qui correspondent à ce que l'on attend des personnels du service public, en attendant la décision de justice", assure-t-il.

L'angoisse monte chez Delarue

Le personnel de Réservoir Prod, la boîte de production de Jean-Luc Delarue, a appris la suspension par les médias. Deux salariés agacés ont confié qu'ils ne sont au courant de rien sur l'avenir de la société. Une réunion doit avoir lieu jeudi autour de l'animateur.

En attendant la décision de justice, l'animateur de télévision continue d'enregistrer ses émissions dans les studios de France Télévisions, comme si de rien n'était. Les proches de Jean-Luc Delarue affirment qu'il est "impassible" et "concentré" mais aussi "angoissé à l'idée de disparaître définitivement du petit écran".

Privé de direct l’année dernière

En 2009 déjà, Jean-Luc Delarue avait été temporairement privé de direct par le groupe France Télévisions, en raison de son comportement. Lors de la remise des Globes de cristal, il avait déclaré en direct à la réalisatrice Yamina Benguigui : "Vous voulez que je vous tienne votre Globe… ou vos globes ?".

Mardi après-midi, à sa sortie de garde à vue, l’animateur était à l’antenne, et en avait profité pour faire son mea culpa dans une courte vidéo postée sur internet. A la fin de l’enregistrement de son émission, il s’était excusé "auprès de ceux qu’[il] a pu offenser ou décevoir", et assurer ne pas vouloir "donner le mauvais exemple".