François Hollande, président des enfants

  • A
  • A
François Hollande, président des enfants
@ compte Twitter de l'Elysée
Partagez sur :

François Hollande s’est glissé jeudi dans les habits de rédacteur en chef de Mon Quotidien, le journal des 10-14 ans, qui fête cette année ses 20 ans d’existence. 

C’est une conférence de rédaction exceptionnelle qui s’est tenue jeudi dans les locaux de Mon Quotidien, le journal des 10-14 ans. Le rédacteur en chef, François Dufour, a laissé le temps d’une matinée son fauteuil au président de la République, François Hollande. Ce numéro qui comportera 12 pages spéciales sera disponible dès vendredi sur le site du journal. 

>> LIRE AUSSI - 1.000 enseignants formés à la laïcité d'ici juillet 2015

Une invitation reportée du fait des attentats. Le journal, habitué à inviter des personnalités tel Teddy Riner pour commenter l’actualité, devait recevoir François Hollande le 9 janvier. Les attentats qui ont endeuillé la France ont eu pour conséquence de retarder sa venue. Mais celle-ci a pris une tournure plus solennelle du fait de l’attention des politiques et des médias sur l’école ces derniers jours. “Dans le contexte actuel, il est très important d’expliquer aux plus jeunes l’action du chef de l’Etat et d’échanger sur les événements ”, avait confié au Scan l’entourage du chef de l’Etat. 

>> LIRE AUSSI - Après les attentats, 200 incidents signalés dans les écoles 

Un président très à l’aise. Arrivé à 10 heures, François Hollande a d’abord commenté la conférence de rédaction en choisissant les sujets à partir des propositions des journalistes. Puis, il a été interviewé par six lecteurs d’âges différents. Les trois premiers sont des lecteurs de Mon Quotidien (pour les 10-13 ans) tandis que les trois autres sont abonnés à L’ACTU (pour les 14-17 ans). 

François Hollande Mon Quotidien

© Compte Twitter de l'Elysée

François Dufour, le rédacteur en chef, explique à Europe1.fr que le chef de l’Etat savait parfaitement où il mettait les pieds : “il connaissait super bien Mon Quotidien car ses enfants y étaient abonnés il y a 15-20 ans”. 

>> LIRE AUSSI - Charlie Hebdo : quel rôle peut jouer l'école

“Je lisais Paris Normandie”. Sur les images captées notamment par iTELE, on découvre un François Hollande se laissant volontiers aller aux anecdotes personnelles. “Je m’intéressais beaucoup, à ton âge, à ce qu’était la vie politique”, a-t-il expliqué à un journaliste en herbe, “même si elle était lointaine par rapport à la vie quotidienne. J’habitais à Rouen et je lisais “Paris Normandie”. Je regardais attentivement les interventions du général De Gaulle”. 

Le témoignage de Mathilde, élève en CM2. Au micro d’Europe 1, Mathilde, journaliste d’un jour et élève en CM2, témoigne : ”moi, je le trouve sympathique. Lui poser des questions, c’est vrai que c’est une chance unique alors j’en ai beaucoup profité”. “Il y avait des moments où c’était très sérieux et d’autres où il y avait des éclats de rire”, poursuit-elle. “Il nous a dit que quand il était petit, il était fort en maths, c’était sa matière préférée.” “Par contre, il était nul en langue”, conclut-elle malicieuse. 

>> Ecoutez Mathilde, au micro de Julien Pearce : 



Mathilde, 10 ans : "François Hollande était nul...par Europe1fr