France TV : le Parlement valide Pflimlin

  • A
  • A
France TV : le Parlement valide Pflimlin
@ MAXPPP
Partagez sur :

Après le CSA, le Parlement a donné mardi son accord sur la nomination de Rémy Pflimlin.

La commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale a donné mardi son aval concernant la nomination de Rémy Pflimlin à la présidence de France Télévisions. Cet accord fait suite à ceux du CSA et du Sénat lundi.

Sur les 70 députés membres de la commission, seuls 21 ont pris part au scrutin. 20 ont approuvé cette nomination, et un seul a fait un vote négatif.

Proposé par Nicolas Sarkozy le 5 juillet dernier, le successeur de Patrick de Carolis, avait été auditionné par le CSA jeudi. Son discours, retransmis en direct sur Internet, avait été bien accueilli par le collège du CSA, qui "a pris acte de la volonté de M. Pflimlin de prendre en compte les préoccupations présentées par le Conseil lors de la réforme de l'audiovisuel public, notamment l'affirmation de l'identité des chaînes et le développement de l'offre numérique du groupe".

Agé de 56 ans, l’ancien président de France 3, actuellement à la tête de Presstalis, a aussi séduit par son expérience. "Le collège s'est fondé sur l'expérience acquise par M. Pflimlin dans ses responsabilités antérieures et sur les engagements qu'il a pris devant lui pour promouvoir la qualité du service public, ainsi que la modernisation du groupe". Les neuf Sages du CSA ont voté à six voix pour et trois abstentions.

L'étape suivante pour le nouveau patron de France Télévisions avait lieu au Parlement. Sur les 56 membres de la commission des Affaires culturelles du Sénat qui ont auditionné Rémy Pflimlin, 22 se sont prononcés pour sa nomination et deux ont voté blanc. Les sénateurs socialistes et communistes ont refusé de prendre part au vote, dénonçant le mode de nomination du responsable audiovisuel.

Rémy Pflimlin devrait prendre ses fonctions le 24 août prochain, date à laquelle s’achève officiellement le mandat de Patrick de Carolis.