France TV : des pressions d'en haut

  • A
  • A
France TV : des pressions d'en haut
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Marc Endeweld raconte dans un livre les pressions subies par les dirigeants de France Télévisions.

"Les directions de France Télévisions ont affaire à un lobbying constant, à la fois (...) des boîtes de production et des animateurs vedettes". C'est le constat qu'a dressé en exclusivité mardi le journaliste Marc Endeweld dans Le Grand Direct des médias sur Europe 1. Son livre France Télévisions off the record, Histoires secrètes d’une télé publique sous influence paraît mercredi.

Marc Endeweld a mené son enquête pendant un an dans les couloirs de la télévision publique. Selon lui, les animateurs et les prodcuteurs ont pour habitude "de faire appel à leurs amitiés politiques ou en tout cas de se prévaloir de ces amitiés politiques", a-t-il dit.

"Souvent c'est beaucoup de vent" :

Le journaliste a rencontré Patrice Duhamel, l'ancien directeur général de France Télévision chargé des antennes et de la diversification des programmes sous Patrick de Carolis, qui s'est plaint de pressions dont il aurait été la cible. Selon Marc Endeweld, "les producteurs n'hésitaient pas à prendre leur téléphone pour se plaindre à l'actionnaire directement."

Selon Marc Endeweld, il existe surtout une "relation incestueuse" entre les producteurs et les directions de France Télévisions. "Il y a souvent des va-et-vient personnels entre les boîtes de productions et les cadres dans la maison", explique-t-il. Le journaliste rapporte avoir rencontré "des dizaines de conflits d'intérêt", comme "un producteur qui va avoir sa compagne embauchée au sein de France Télévision".