France 2 porte plainte, Hebbadj réplique

  • A
  • A
France 2 porte plainte, Hebbadj réplique
@ REUTERS
Partagez sur :

L’homme accusé de polygamie et une équipe de la chaîne ont eu une altercation.

France 2 a porté plainte mardi contre Liès Hebbadj, soupçonné de polygamie et de fraude aux aides sociales. Une altercation entre l’homme et une équipe de la chaîne s’est terminée par le vol de la caméra, selon une source judiciaire.

Une plainte a été déposée mardi après-midi pour "dégradations" et "vol" par la chaîne, a indiqué le parquet de Nantes.

Une équipe de France 2 a été prise à partie devant le pavillon de Liès Hebbadj mardi matin à Rezé, en Loire-Atlantique, après que celui-ci a refusé une interview. Alors que les deux journalistes tournaient des images dans la zone pavillonnaire, Liès Hebbadj aurait projeté à terre la caméra quand un enfant est passé dans le champ de la caméra. Il a donné un coup de pied dans le matériel avant de l'emporter chez lui, selon le parquet de Nantes. Selon France 3, il aurait également dérobé un banc de montage dans la voiture de France 2. La police a récupéré le matériel au domicile de Lies Hebbadj selon la chaîne.

Mercredi, Liès Hebbadj a porté plainte à son tour, une plainte contre France 2 pour atteinte au droit à l'image, rapporte Presse Océan.

Liès Hebbadj est au cœur d’une enquête préliminaire ouverte au parquet de Nantes pour vérifier les soupçons de "relations polygames" et "interrogations sur la régularité des aides sociales dont bénéficieraient plusieurs personnes de sexe féminin qui seraient en relation" avec lui.

Lies Hebbadj est le mari de la jeune femme qui contestait une amende dressée pour port de niqab au volant et dont Brice Hortefeux a demandé l'examen de sa déchéance de nationalité pour des soupçons de polygamie et de fraudes aux aides sociales. Il avait lui-même convoqué la presse au début de l’affaire pour se défendre d’être polygame, évoquant des "maîtresses".