Fontenay : "On aura toutes les télés"

  • A
  • A
Fontenay : "On aura toutes les télés"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Sur Europe 1, Mme de Fontenay a annoncé qu’elle aurait 25 candidates pour sa nouvelle élection.

Pour le moment, le nom de la nouvelle élection de Miss que Geneviève de Fontenay organisera au mois de décembre est un secret bien gardé. Pourtant, la "dame au chapeau" ne se prive pas d’en parler, et de se montrer sûre de son succès : "je vais avoir toute la presse qui va arriver comme des mouches autour d'un pot de miel (…) On aura toutes les télés" a-t-elle déclaré sur Europe 1 mardi matin.

Accompagnée par son fils Xavier, elle est venue annoncer le nombre de comités régionaux qui la soutiennent : "j’aurai 25 candidates à mon élection". Une déclaration en réponse à l’annonce de la société de production Endemol, qui avait indiqué lundi être soutenue par 17 comités, contre 15 pour la créatrice du concours.

Ecoutez Geneviève de Fontenay sur Europe 1 :

Parlant de l’élection Miss France comme de son "bébé", Mme de Fontenay, qui aura 78 ans en août, a rappelé ses convictions. "Je ne prends pas ma retraite car je suis fidèle à mes convictions et à mes valeurs, et que je suis en paix avec ma conscience.

"Concernant le respect de l’éthique Miss France, Xavier de Fontenay a indiqué : "quand nous avons vendu, Axel Duroux (ndlr à l'époque directeur général de TF1) nous avait fait la promesse qu’il n y aurait pas de passerelle entre la télé-réalité et Miss France".

De son côté, Mme de Fontenay en a profité pour attaquer une nouvelle fois Valérie Bègue, Miss France 2008. "Vous avez vu ses débuts d’actrice ? Elle mime des scènes porno et des orgasmes, elle pousse des cris en disant 'défonce-moi' !"

Un long combat

Celle qui sera opposée à Endemol, qui avait racheté l’élection en 2002, aux Prud’hommes le 14 octobre prochain, s’attend à un long combat. "Je serai peut-être morte quand on en finira", a-t-elle lancé. Endemol conteste en effet l’organisation par Geneviève de Fontenay d’un nouveau concours de Miss. Cela serait, selon la société, "de la concurrence déloyale".

La mère et le fils savent déjà qu’ils assisteront au Téléthon le soir de l’élection de Miss France 2011. A la question "serez-vous la marraine du Téléthon cette année ?", Geneviève de Fontenay a répondu : "ça fait longtemps qu’on me le demande". Affaire à suivre…